23 juillet 2024

Bombardement des sites des déplacés internes dans l’est de la RDC : La CNDH-RDC rassure qu’elle s’emploie conformément à ses attributions à documenter les faits pour que les commanditaires répondent de leurs actes (Communiqué de Presse)

Par le truchement d’un Communiqué de Presse N°014/PRES/PNM/01/2024, rendu public le 04 mai 2024, portant la signature du président Paul NSAPU MUKULU, la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo (CNDH-RDC) a appris avec consternation et indignation, le bombardement perpétré le vendredi 03 mai 2024 sur trois sites abritant des personnes déplacées internes dans les quartiers du Lac vert, de Lushagala et de Mungunga à Goma, dans la Province du Nord-Kivu dans l’est du pays. Peut-on lire dans ce Communiqué dont la copie est parvenue à la Rédaction d’infoplusrdc.com

La CNDH-RDC tient à préciser à l’opinion tant nationale qu’internationale, que ces faits flagrants, œuvre de l’Armée Rwandaise, sont constitutifs des violations graves des Droits de l’Homme et du Droit international humanitaire.

Tout en condamnant fermement ces atteintes aux droits à la vie, à l’intégrité physique des personnes déplacées de guerre, cette Institution Citoyenne d’Appui à la Démocratie recommande dans l’immédiat à la Communauté Internationale, la prise immédiate des mesures correctives contre le Rwanda et son supplétif le M23.

Cette Institution chargée de la Promotion et de la Protection des Droits de l’Homme en RDC exprime sa compassion aux familles touchées par ces actes odieux des rebelles du M23 et rassure au peuple congolais qu’elle s’emploie conformément à ses attributions à documenter les faits pour que les commanditaires de tous ces actes génocidaires répondent de leurs actes. Stipule ce même communiqué dont voici l’intégralité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut