19 juin 2024

Une dame tuée par son mari et des maisons incendiées à Lubefu : Le Député National Hyppolite Ndjadi lance un SOS aux Organisations humanitaires pour secourir la population et à la Justice pour que les actes inciviques ne se reproduisent plus

La situation sécuritaire et humanitaire est très préoccupante dans le village Makadi, Groupement de Bende Bende, Secteur de Basongie à Lubefu dans la Province de Sankuru, chère à l’Héros National, Patrice Emery Lumumba. En effet, plus de 37 maisons y ont été incendiées dernièrement, par les inciviques. Rapporte une source digne de foi.

À en croire cette source, le Chef coutumier Epando qui est censé protéger la population au nom de l’État est à la base de la tuerie de sa femme qui habitait le village Makadi toujours dans le secteur de basongie. Ce qui a suscité une colère aux habitants du village Lomangakama, d’origine de la défunte, situé dans le Groupement Okundji songo qui sont venus venger leur sœur défunte en brûlant au passage plus de 37maisons.

Suite à cette situation inquiétante,le village Makadi est vidé de tous ses habitants qui sont dans la forêt pour prévenir les dangers qui pourront surgir davantage. L’assassin, le Chef coutumier Epando, bourreau de son épouse qui a été maîtrisé par les Services de Sécurité, est en ce moment aux arrêts pour répondre de ses actes devant la Justice.

Face à cette situation, une crise humanitaire secoue le village Makadi en particulier et le secteur de Basongie en général. La population vit sans abri, sans eau potable, moins encore le manque des Centres de Santé qui ont ete brûlés et les médicaments.

L’Honorable Député National, Hyppolite Ndjadi en tant qu’élu du Territoire de Lubefu qui n’est pas resté incassable, recommande à la Justice de faire bien son travail pour que jamais l’impunité ne prenne pas de l’ascenseur dans ce coin de la République est que les actes inciviques ne se reproduisent. En suite, il a lancé un SOS aux Organisations humanitaires de venir rapidement en aide pour que la population trouve tant soit peu un soulagement à cette situation dramatique et aux autorités compétentes de la République de prendre toutes les dispositions utiles pour sécuriser la population.

Justin KIFUTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut