21 juillet 2024

RDC : Nécessité absolue de mettre fin aux violences sexuelles (Bintou Keita)

Le monde célèbre le 19 juin la Journée internationale pour
l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit. A constaté Infoplus.
Cette journée avait été instituée par l’Assemblée générale de l’ONU le 19
juin 2015. Dans un message à l’occasion de cette célébration
cette année, la Représentante spéciale du Secrétaire général des
Nations unies en RDC, Bintou Keita, a rappelé « la nécessité
absolue de mettre fin aux violences sexuelles liées aux conflits en
République démocratique du Congo ».
«Notre approche doit continuer d’être centrée sur les victimes, en
prenant en considération les besoins spécifiques des femmes,
filles, hommes et garçons », a affirmé Bintou Keita, rendant
hommage à tous ceux qui ont courageusement consacré leur vie à
lutter contre « ces crimes qui restent encore largement sous-
rapportés ».
Elle estime que, dans ce combat contre les violences sexuelles, la
lutte contre l’impunité joue un rôle prépondérant :
« Poursuivre et condamner les coupables, c’est aussi dissuader et
prévenir de tels crimes dans le futur. Dans ce contexte, notre
équipe de conseillers en protection des femmes au Bureau conjoint
des Nations unies aux droits de l’homme, et les collègues de
l’équipe de pays des Nations unies, en particulier de l’UNICEF, du
FNUAP et d’ONU Femmes, contribuent à la promotion et la
protection des droits des filles et des femmes ».
D’après la cheffe de la MONUSCO, « protéger et surtout émanciper
les femmes est impératif pour assurer le progrès vers le
développement social. C’est aussi l’une des conditions pour une
paix et une sécurité durable, au bénéfice de tous les Congolais »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut