23 juillet 2024

Beni : la MONUSCO construit un camp militaire à Kididiwe, ex bastion des ADF

Le chef adjoint du bureau de la MONUSCO Beni-Butembo-Lubero se félicite de l’avancement des travaux de construction du camp FARDC de Kididiwe, ancien bastion des ADF dans le territoire de Beni. Abdourahamane Ganda l’a dit ce jeudi 10 juin, au cours d’une visite d’inspection desdits travaux réalisés par la MONUSCO. A appris Infoplus de sources onusiennes.

Selon lui, la base va être remise bientôt aux FARDC. Abdourahamane Ganda se dit satisfait de l’évolution des travaux sur terrain : «L’objectif est double. Le premier c’est pour voir l’évolution des travaux et essayer d’accélérer parce que nous avons besoin de le mettre à la disposition de nos partenaires les FARDC le plutôt possible. Le deuxième c’est voir sur le terrain, est ce que le travail que nous sommes en train de faire répond effectivement aux besoins des FARDC. Et s’il y a des corrections à prendre, nous allons les prendre si c’est possible.Je suis satisfait de l’évolution des travaux, les matériaux sont de bonne qualité. Le travail évolue comme prévu. Maintenant, nous allons essayer de voir comment accélérer les travaux ».

Le chef de bureau de la MONUSCO promet que l’ouvrage sera remis aux FARDC dans les prochains jours : « Nous voyons que la collaboration entre les FARDC et notre équipe qui est là est satisfaisante. Selon notre programme, les travaux doivent finir dans 35 jours de travail. Ça peut aller à 40, 45 jours normaux. Mais on va essayer d’accélérer , peut-être on va finir avant. C’est quelque chose de concret. Vous avez vu vous- même que nous sommes en train de construire une base pour les FARDC, une base qui peut abriter un minimum de 120 personnes. Pour contribuer à la protection des civils dans cette zone qui est opérationnelle ».

La base de Kididiwe répond aux normes tactiques, à l’image de celles de la MONUSCO. Elle est la première d’une série de cinq qui sera construite en territoire de Beni. Cet ouvrage va aider à consolider les acquis de la paix dans cette zone, ancien bastion des ADF, où les populations en majorité agriculteurs sont rentrées et ont repris une vie normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut