16 juillet 2024

RDC/Santé mentale:quid de la validation des documents normatifs?

Dans le cadre des activités du Programme National de Santé Mentale, Kinshasa a abrité du 4 au 5 août 2021 une réunion de restitution sur le rapport d’adoption à la validation des documents normatifs du Ministère de la Santé, Hygiène et Prévention avec l’appui de CBM dans la suite du travail commencé par OSISA et ENABEL. A constaté Infoplus.
On n’est pas sans savoir que beaucoup des problèmes notamment des catastrophes, des guerres et des maladies à l’instar d’Ebola et Covid-19 impactent sur la santé mentale.D’où la nécessité de produire des plans stratégiques en appui concernant la prise en charge à l’image des cas des VBG.
Il sied d’indiquer qu’après la phase des productions des documents (aide-mémoire de prise en charge), les prochaines étapes consisteront à la vulgarisation des documents, à la formation des prestataires ainsi qu’à leur intégration afin de poser des actes responsables dans la prise en charge des cas sis-évoqués car la question de la santé mentale, dit-on demeure transversale.
A titre de rappel, depuis 2001 la RDC s’est dotée d’un programme national de santé mentale encouragé par la région africaine de l’OMS. Mais ce plan est resté sans moyens pour déployer une quelconque action efficiente sur le terrain.
« C’est en 2020 que Osisa, comme partenaire officiel vient booster les activités avec le souci d’élaborer une politique sous sectorielle de santé mentale en RDC (…) les autres partenaires comme ENABEL et CBM ont apprécié l’initiative.C’est ainsi que du 4 au 5 août 2021 avec l’appui financier du CBM s’est tenu ledit Atelier dont les travaux ont été chapeautés par la DSGF du Ministère de la Santé sous la coordination du Docteur Robert Mussa à la tête du Programme National de Santé Mentale», a fait savoir un des experts ayant participé activement à ces assises.
Et de renchérir: «(…) les prochaines étapes consisteront d’abord à transmettre ce rapport auprès de la commission d’etudes de projets. Ensuite sa présentation lors de la grande réunion du CCT du Secrétariat pour son adoption et sa validation. Enfin, ce rapport sera mis à la disposition de Son Excellence Mr le Ministre dte la Santé, Hygiène et Prévention pour sa vulgarisation ».
Avant de conclure: « c’est ainsi que nous contribuerons à cette édifice de la Santé mentale en RDC».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut