21 juillet 2024

Sénatoriales et Gouvernorales à Kinshasa : des observateurs débarqués de la salle

Les élections des Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs se déroulent ce lundi 29 avril 2024 dans plusieurs Chefs-lieux des Provinces du pays, dont Kinshasa, à l’exception des quelques unes où se posent des problèmes. À Kinshasa, les Observateurs Électoraux de la Ligue des Électeurs (LE) déployés lundi 29 avril 2024 pour suivre le déroulement de ces scrutins ont été écartés de la salle à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK) où se déroulent ces scrutins. A appris infoplusrdc.com de source digne de foi.

Jean-Jacques Bahaya, un des membres de la LE a exprimé son inquiétude après leur débarquement de la salle :
« (…) Nous sommes dans l’enceinte de l’hémicycle de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, les membres du bureau de vote sont tous présents, mais il n’y a encore aucun Député qui est arrivé (…) Il a été demandé à tous les observateurs de sortir de la salle, le temps pour les agents de la CENI de vérifier la conformité des accréditations (…) ».

Et de préciser : « (…) Tous les observateurs sont dans la salle d’attente. Après notre débarquement de la salle, nous nous inquiétons de la sincérité du déroulement de ces scrutins (…) Les observateurs électoraux de la LE sont déployés dans neuf provinces du pays, y compris la ville Province de Kinshasa (…) ».

Avant d’ajouter : « (…) Il a été remarqué la présence de plusieurs organisations de la Société Civile dont les Missions d’Observation de la CENCO-ECC, SYMOCEL, AETA, Observateur citoyen, RECIC, OSPC et CNJ, ainsi que la présence des témoins des quelques partis politiques.

À titre indicatif, à la veille de ces scrutins, la Commission Électorale Nationale et Indépendante (CENI) a été encouragée par la LE à prendre toutes les mesures nécessaires de nature à garantir la transparence et la régularité de ce processus électoral. Cette mission d’observation électorale a même plaidé pour un processus électoral inclusif qui consacre l’unité nationale, la participation politique et citoyenne pour tous. C’est dans un Communiqué de Presse datant du 27 avril dernier, portant la signature de Maître Serge Kibambe Ndjibu, Secrétaire Exécutif National de la LE.

Elle n’a pas manqué de féliciter la CENI pour la tenue de ces élections à scrutins indirects des Sénateurs, des Gouverneurs et des Vice-Gouverneurs. Des scrutins indirects, que cette mission d’observation électorale a dit, toujours dans son Communiqué, suivre de près. De leur côté, les parties prenantes ont été exhortées à dénoncer toutes les manœuvres de fraude et de condamner toutes pratiques de corruption susceptibles d’entacher la sincérité.

La LE a également demandé au pouvoir judiciaire de mettre en branle tous les mécanismes nécessaires tendant à l’administration d’une justice pénale électorale forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut