24 mai 2024

Suspension du moratoire sur l’exécution de la peine de mort en RDC : la Belgique veut s’ingérer dans les affaires de la RDC (Revue de Presse)

La suspension du moratoire sur l’exécution de la peine de mort décidée par les autorités congolaises il y a quelques semaines fait la Une des journaux parus jeudi 11 avril 2024 en RDC. Cette mesure continue d’alimenter le débat et suscite de vives réactions diplomatiques notent ces tabloïds parus ce jour en RDC. A constaté infoplusrdc.com

La Belgique demande à l’Assemblée Nationale congolaise de bloquer le moratoire sur la peine de mort, rapporte « LA RÉFÉRENCE PLUS ».
Cette requête a été formulée par la Ministre belge des Affaires Etrangères, Hadja Lahbib, lors d’une rencontre avec le président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso, écrit le journal.
A travers sa Ministre des Affaires Etrangères, Bruxelles a exprimé son inquiétude et plaidé pour l’abrogation de la peine de mort.
Ce plaidoyer de la diplomate belge a reçu une fin de non-recevoir du président de l’Assemblée Nationale, rapporte la consoeur. Christophe Mboso a justifié la restauration de la peine de mort par les multiples cas de traitrise, peut-on lire dans les colonnes de « LA RÉFÉRENCE PLUS ».

« LE POTENTIEL », de son côté se montre plus incisif et titre : « Peine de mort : la Belgique veut s’ingérer dans les affaires de la RDC ». Dans ses colonnes, le journal, dans sa version en ligne, soutient la décision des autorités congolaises d’appliquer de nouveau la peine capitale, notamment face aux cas de trahison, alors que le pays fait face aux terroristes du M23 soutenue par le Rwanda.

L’Ambassadeur de l’Union Européenne en RDC, Nicolas Berlanga, a également plaidé pour l’abrogation de la peine de mort, écrit « ACTUALITE.CD ».
Le diplomate a évoqué ce sujet lors d’une rencontre avec Rose Mutombo, la Ministre de la Justice, fait savoir le site d’actualités.

Toujours sur le volet diplomatique, « l’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE » (ACP) titre : « RDC-Ukraine : vers la réactivation de la coopération traditionnelle militaire et technique.
Le sujet a été examiné au cours d’une audience que Jean-Pierre Bemba, Ministre de la Défense, a accordé à une délégation ukrainienne conduite par son Ambassadeur en RDC.
Pour marquer le rapprochement entre les deux pays, poursuit l’ACP, l’Envoyé Spécial du Ministre ukrainien des Affaires Etrangères et Représentant Spécial de l’Ukraine pour le Moyen-Orient et l’Afrique, a procédé, le 10 avril 2024 à l’ouverture à Kinshasa, de l’Ambassade de son pays en RDC.

« LA PROSPÉRITÉ », quant à elle, consacre toute une page au Forum économique RDC-Royaume Uni du 10 au 12 avril dans la capitale congolaise.
« Kinshasa : Jean-Lucien Bussa présente les potentialités nationales devant les Investisseurs Britanniques ».
En sa qualité de Ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa a participé au Forum économique RDC-Royaume-Uni qui a commencé le mercredi 10 avril 2024 à Kinshasa, et qui se clôture ce vendredi 12 avril 2024, écrit le journal.
A l’occasion, le Ministre a formulé les orientations générales de ce forum qui cadre avec les objectifs de ce nouveau quinquennat et qui concrétise les vœux du Gouvernement Britannique de renforcer les liens économiques et commerciaux avec la RDC, précise le confrère.

En effet, martèle « RADIO OKAPI », ce Forum d’affaires sur le commerce et les investissements, le tout premier, est une opportunité d’affaire pour les investisseurs de ces deux grands pays à potentiel économique énorme.

Dans un autre registre, « L’AVENIR » plaide pour la mise en place des institutions politiques. Toutefois, souligne le journal, « le retard enregistré dans l’installation du bureau définitif de l’Assemblée nationale bloque toute la machine de l’appareil public », affirment plusieurs observateurs. A l’exception du Président de la République, ces derniers pensent que toutes les institutions de la République, sont en passe de devenir obsolète et exigent la mise en place de nouveaux animateurs…

« FORUM DES AS » complète en rapportant que la nouvelle Première Ministre, Judith Suminwa Tuluka, a échangé, hier mercredi avec la Ministre belge des Affaires Etrangères, Habib Lahbib, en visite officielle en RDC. A la fin de leur entretien, Hadja Lahbib a exprimé la solidarité du Gouvernement Belge pour permettre à Madame Judith Suminwa de faire face aux défis de son Gouvernement.

Bouclons cette revue de presse avec « 7SUR7.CD » qui s’intéresse à la polémique autour de la Cour Constitutionnelle. Dans sa configuration actuelle, la Cour Constitutionnelle ne peut siéger en matière constitutionnelle faute de quorum requis, car les mandats de ses trois juges ont expiré depuis le 04 avril dernier. C’est ce que rappelle les dispositions légales à l’appui, le Centre de Recherche et d’Etudes sur l’Etat de Droit dans un communiqué dont une copie est parvenue hier mercredi à notre confrère.

Pour sa part, l’Avocat au Barreau de Kinshasa-Gombe, Me Willy Wenga, contacté par « RADIOOKAPI.NET », n’est pas de cet avis. D’après lui, il ne doit pas avoir renouvellement de la Cour Constitutionnelle de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut