17 avril 2024

Restauration de la paix et la sécurité dans l’Est de la RDC : la SADC approuve le déploiement de ses troupes (Revue de Presse)

Les conclusions du Sommet de la SADC, qui a approuvé lundi le déploiement des troupes dans l’Est de la RDC fait la Une des journaux parus mardi 9 mai en RDC. A constaté infoplusrdc.com

« Ayant acté que les résultats de la Force militaire de l’EAC ne sont pas à la hauteur des attentes, le Gouvernement congolais a jeté son dévolu sur une brigade  » offensive  » de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC) pour restaurer la paix et la sécurité dans sa partie orientale », informe « Le Potentiel ».

Le journal évoque les conclusions du Sommet de la SADC, tenu lundi 8 mai à Windhoek, en Namibie.

« De ces assises, le Chef de l’État congolais a arraché un appui substantiel et de taille à même de faire face à la guerre d’agression dont le pays est victime de la part de son voisin, le Rwanda via la force terroriste du M23. En clair, le Sommet de Windhoek a approuvé le déploiement de la Force de la SADC en RDC », précise le tabloïd.

Cette fois-ci, à voir de près les choses, renchérit « La Prospérité », la tendance serait celle de créer des conditions pouvant faire en sorte que la SADC parvienne, enfin, « à prendre le dessus sur le théâtre d’opérations militaires en vue d’imposer la paix, en contraignant les terroristes ainsi que tous les groupes armés aux élans irrédentistes à plier l’échine ».

Le quotidien cite déjà le cas de l’Angola, qui avait promis d’envoyer un contingent de plus ou moins 500 militaires.

« Reste, toutefois, à savoir si l’Afrique du Sud qui, depuis toujours, participe à la MONUSCO, va encore déployer des unités supplémentaires dans le cadre de cette nouvelle intervention de la SADC sur le sol congolais », conclut le journal.

« L’Avenir » publie par ailleurs l’intégralité du Communiqué final de ce Sommet, avec ce commentaire du Ministre congolais des Affaires Etrangères, Christophe Lutundula :

« C’est clair que la SADC s’engage militairement sur le terrain et va déployer incessamment une force. La SADC a recommandé que la RDC réunisse toutes les conditions requises pour un Sommet de coordination de tous les intervenants et tous les acteurs internationaux sur le terrain afin d’arriver à une action efficace et harmonisée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut