24 mai 2024

RDC-Rentrée parlementaire: quand le président du Sénat passe en revue les réalisations des institutions du pays

Le president du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo a procédé à l’ouverture de la session ordinaire du mois de Mars le mardi 15 Mars 2022 à Kinshasa. A constaté infoplus-rdc.com

Dans son discours, le président de la Chambre haute du parlement a exhorté le Gouvernement à se pencher sur les mesures fiscales déjà définies pour atteindre ses objectifs afin de lui permettre de réaliser l’initiative par une bonne exécution du budget 2022. Ce qui lui permettrait, a-t-il souligné, d’éviter le paradoxe entre les mauvaises conditions de vie de la population et l’abondance des ressources dont regorge le pays.

Modeste Bahati demande au Gouvernement de créer des richesses au lieu de gérer la pauvreté. Ce, en fournissant des efforts pour mobiliser des recettes à travers les régies financières et tous les services
d’assiette. «(…) Le budget ne doit plus être une simple formalité ou un rituel
annuel de bonnes intentions sans impact réel sur le quotidien du
peuple Congolais (…)», a conseillé le président du Sénat.

Il est à noter que les grandes réalisations de différentes institutions du pays ont été passées en revue : la
politique, l’économie, le social, l’environnement, la défense, ainsi que la sécurité. Le conflit russo-ukrainien était également au menu de son discours.

Des efforts fournis dans le secteur de l’éducation par le Gouvernement Sama Lukonde pour concrétiser la vision du Chef de l’Etat, ont été salués par le président du Sénat qui a recommandé au Gouvernement de promouvoir la production locale des biens de première nécessité. Afin de combattre la spéculation des prix de la part des opérateurs économiques. Tout en communiquant efficacement cette matière, car le pays, a-t-il martelé, n’est pas à l’abri de l’inflation.

Afin de donner davantage à la Chambre haute du Parlement une image nouvelle et positive, les Sénateurs ont été invités à une mobilisation générale pour une production législative plus intense tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut