16 juillet 2024

RDC: réfléchir sur le programme de transformation numérique

Le Premier ministre, Jean-Michel
Sama Lukonde Kyenge, a lancé  mercredi à Kinshasa, les travaux de l’atelier de réflexion sur le programme de transformation numérique de la République démocratique du Congo (RDC) à l’horizon 2023. A constaté Infoplus.
Dans son mot d’ouverture, le chef du gouvernement a rendu hommage au Président de la République, Félix Tshisekedi, pour sa vision tout en rappelant l’importance du numérique en République democratique du Congo.
« C’est pour moi l’occasion de rendre un vibrant hommage au President de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat, qui est le précurseur de l’intégration numérique dans le processus du développement de notre pays soulignant que pour matérialiser cette vision, il a été institué pour une première fois et de façon tout à fait inédite dans notre pays, le ministère du Numérique, qui doit notamment assurer la promotion du numérique
dans tous les secteurs de la vie nationale mais aussi l’accompagnement de la digitalisation de l’administration publique
congolaise, et de tous les services, établissements, et entreprises
publiques, avec l’objectif d’en faire un levier de la cohésion nationale, de l’inclusion et de la croissance, ainsi que du developpement économique et social », a déclaré le Premier
ministre Sama Lukonde.
Le chef du gouvernement reste convaincu que le numérique
constitue la solution pour la RDC d’atteindre les objectifs de son
développement.
« Le gouvernement de la République, s’est engagé sur le chemin de
la croissance et du développement. C’est pourquoi j’ai inscrit le
numérique comme l’un des axes majeurs du programme du
gouvernement qui a été présenté devant la représentation nationale.
Lors de la présentation de ce programme, j’ai insisté sur le fait qu’il
est nécessaire de transformer le programme national du numérique
en axe pratique de l’action gouvernementale. Cet atelier est la
concrétisation de cet engagement. Le diagnostic établi, les contraintes rencontrées, ainsi que les expériences d’autres pays, nous ont convaincus que le numérique peut et doit constituer aussi mieux la solution qui peut permettre à notre pays d’atteindre ces obectifs de développement » a-t-il soutenu.
Les travaux de cet Atelier organisé par le ministère du Numérique vont se clôturer vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut