23 juin 2024

RDC : Quid de la Revue Annuelle du cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable 2020-2024 ?

Les agences de l’Organisation des Nations-unies (ONU) en RDC ont dépensé en 2021 près d’un milliard de dollars américains sur les questions de développement, de paix et de sécurité ainsi que sur les questions humanitaires. Ce chiffre a été présenté par le chef de Bureau du coordonnateur résident et représentant spécial adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies, Aboubakri Diaw, le 31 janvier dernier à Kinshasa, à l’occasion de l’ouverture des travaux de la Revue Annuelle du Plan
cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable 2020-2024. A constaté infoplus.

Validé le 9 Février 2021 à Kinshasa, par les représentants des organismes du système des Nations Unies en République Démocratique du Congo, des bailleurs de fonds, des cadres de l’administration publique et des membres de la société civile, la Revue Annuelle du cadre de coopération des Nations Unies avec la RDC pour le Développement Durable 2020-2024 s’inscrit dans une nouvelle démarche du système des Nations-unies qui avait été initiée suite à une résolution de l’Assemblée Générale des Nations unies du 31juillet 2018, son repositionnement pour le développement appelé «réforme du développement».

«(…) ce repositionnement stratégique se fait à travers la mise en place d’une nouvelle génération d’équipes de pays des Nations Unies, d’une redynamisation du rôle du système du coordonnateur résident, d’une refonte de l’approche régionale du financement, du système de développement ainsi que des meilleurs suivis et responsabilités pour les résultats à l’échelle du système (…)», avait expliqué Le Coordonnateur résident du système des Nations Unions en RDC, David McLachlan-Karr.
Notons que l’action humaine constitue l’une des trois actions principales présentées par le Secrétaire Général à savoir, une action mondiale pour assurer un plus grand leadership avec plus de ressources et des solutions plus intelligentes des ODD.

À en croire le Coordonnateur, le Secrétaire Général entend mener une action au niveau national, à travers les provinces et les communautés en intégrant les transitions nécessaires dans les politiques, les budgets, les institutions et les cadres règlementaires des gouvernements, villes et autorités locales.

Sur ce, les agences du système des Nations unies en RDC accompagnent ces entités dans la mise en place de ces reformes sur la question de gouvernance et de protection sociale dans tous les secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut