19 avril 2024

RDC: L’engagement de Claudine NDUSI à faire valoir les droits des employés congolais dans les entreprises de commerce, salué par l’Intersyndicale

Lors d’une réunion d’évaluation de la mission conjointe Inspection générale-cabinet du ministre pilotée par Madame le Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale (ETPS), Claudine NDUSI M’KEMBE, le mardi 6 Septembre 2022 dans son Cabinet, l’Intersyndicale du secteur de commerce a salué l’engagement de la Ministre à faire valoir les droits des Congolais employés dans les entreprises de commerce. A appris infoplus-rdc.com des sources officielles.

Si l’on en croit le vice-président du Conseil Général des Travailleurs du Congo (CGTCO), Faustin Felo, il y a une nette évolution notamment sur l’horaire de service dans les commerces.

« (…) c’est grâce au leadership de Madame la Ministre que l’Office National de l’Emploi (ONEM) a pris la décision de suspendre 15 maisons de Service Privé de Placement (SPP) exerçant la sous-traitance (…) Nous nous sommes convenus avec la Ministre de compléter cette liste et nous allons la lui transmettre le plus vite possible, parce que dans le secteur de commerce, les maisons utilisatrices ne veulent pas gérer le personnel au profit de la sous-traitance », a-t-il relevé.

Et de poursuivre : « L’Intersyndicale a suggéré à Madame la Ministre de mettre sur pied une commission interministérielle Intérieur-PME-ETPS, afin de contrecarrer les Services privés de placement qui se cachent derrière les entreprises de gardiennage, pour obtenir l’autorisation de régulation de sous-traitance (…) j’invite les travailleurs à la patience et à faire confiance à la commission mise sur pied par le Ministère de l’ETPS pour le suivi de la gestion des SPP, en vue de remettre de l’ordre dans ce secteur (…) »

L’occasion faisant le larron, Madame le Ministre a évalué avec l’ONG belge« WE Social Mouvement » (WSM), spécialisée dans la protection sociale, l’accord de coopération pour le renforcement et l’appui de son Ministère dans la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle.

Selon le responsable continent de WSM, Thierry MANHAEGHE, cette organisation apporte son expertise, en lien avec les acteurs congolais qui mettent en œuvre la protection sociale, dans le cadre de la ligne politique et stratégique définie par le Ministère de l’ETPS, notamment le Secrétariat Général de la Prévoyance Sociale.

« (…)Avec la Ministre, nous avons trouvé qu’il y a des acquis important qui avait été mis en place dans le cadre réglementaire, pour la reconnaissance des mutualités dans les dispositifs de protection sociale, qui va être renforcé dans le nouveau programme de cinq ans prévue après cette évaluation (…) cette coopération est importante et utile et va porter les fruits dans l’avenir (…) », a estimé Thierry MANHAEGHE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut