19 juin 2024

RDC: le CALCC et le MILAPRO prévoient un sit-in devant la CENI et une marche pacifique

Lors d’un point de presse tenu conjointement mardi 16 novembre 2021 à Kinshasa, le président du Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC), Jean-Bosco Lalo Kpasha et le secrétaire national du Ministère des Laïcs Protestants (MILAPRO), Jeef Pambi Mabudiga ont salué «le courage du peuple congolais d’avoir répondu massivement à la marche du samedi 13 novembre 2021 pour demander l’indépendance et la dépolitisation de la CENI». A constaté infoplus.
«(…) cette présence massive est l’expression d’un peuple qui tient à participer en 2023 aux élections libres, impartiales, crédibles et apaisées afin d’offrir à la nation les institutions légitimes qui pourront s’attaquer aux besoins primordiaux de la population notamment le social, la sécurité, la bonne éducation et la santé (…)», ont-ils déclaré en substance.
Et de marteler: (…) Le CALCC et le MILAPRO demandent au pouvoir en place de se ressaisir en annulant la décision illégale de mettre en place le bureau et la plénière de la CENI, de supprimer le Registre des Appareils Mobiles RAM, de résoudre les problèmes de la scolarité des enfants et mettre fin à l’insécurité persistante dans la partie Est de la RDC qui continue à causer des pertes en vies humaines, trouble la quiétude de la population et freine l’élan de développement (…)»
«(…) Pour y arriver, le chronogramme d’activités prévoit le lundi 22 novembre 2021 prochain un sit-in devant la CENI sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa/Gombe et devant les bureaux de la CENI en provinces et territoires (…) Le samedi 27 novembre 2021, une marche pacifique sur l’ensemble du territoire national (…) À Kinshasa, la marche aura comme point de chute, le Palais du peuple (…)», ajoutent les orateurs.
Avant de conclure: «(…) les élections crédibles constituent le socle d’un État de Droit (…) Nous déplorons et condamnons fermement la mort de MUSOGA Kikobya Secrétaire général Adjoint et porte-parole du Parti Politique API décédé ce mardi 16 Novembre de suite des coups et blessures des personnes non autrement identifiées (…) Nous recommandons une enquête minutieuse pour découvrir les auteurs et les circonstances de cette mort tragique et inacceptable (…)».
Il sied de rappeler que le CALCC et le MILAPRO sont les deux structures des laïcs au sein respectivement des églises catholique et protestante.
À noter la présence de quelques cadres et membres du FCC de Joseph Kabila et de LAMUKA de Martin Fayulu et Adolphe Muzito à ce point de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut