24 mai 2024

RDC : Jean Claude Baende satisfait de la nomination de Judith Suminwa Tuluka au poste du Premier Ministre

Depuis la publication de l’ordonnance présidentielle nommant la toute première femme au poste du Premier Ministre femme depuis l’accession de la République Démocratique du Congo à sa Souveraineté Nationale et Internationale, celle-ci continue à susciter des réactions dans toutes les couches de la population. La dernière est celle de l’Honorable jean Claude Baende candidat malheureux à la dernière Élection Présidentielle de décembre 2023. Rapporte une source proche de l’ancien candidat à la Présidentielle de 2023.

Selon lui, le Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a fait un choix judicieux en nommant la femme à la tête du gouvernement de la République,cet acte fait partie de la promotion de la femme qui est garantie par la Loi mère.

Mais il n’a pas hésité de recommander à cette dernière de ne pas se sous-estimer en tant que femme, mais qu’elle relève les défis majeurs pour le bien-être de la population, surtout de multiplier les efforts pour pacifier la partie Est de la République où nos compatriotes meurent chaque jour comme des animaux dans l’abattoir.

Au sujet de la main tendue du Président de la République qui a demandé à tous ses challengers à la Présidentielle de se joindre en lui afin de travailler pour l’intérêt supérieur du pays, Baende se dit prêt à accompagner le Chef de l’État dans sa vision du « Peuple d’abord » tout en gardant son statut d’Opposant Républicain. Et d’ajouter, qu’aucun candidat malheureux de la dernière Présidentielle refuse cet appel patriotique.

S’agissant de la guerre entre le camp Mboso et Kamerhe pour le poste du président de l’Assemblée Nationale, Jean Claude Baende recommande à la Présidence de la République de ne pas s’immixer dans cette affaire, car la Chambre Basse du Parlement est une institution comme la Présidence. C’est inadmissible de voir la Présidence donner les injonctions sur les affaires qui ne la concerne pas. Qu’on laisse tous les candidats competir afin que le plus fort gagne, au lieu de procéder au mode de désignation des candidats par l’Union Sacrée de la Nation qui va peut être frustrer un autre camp. Mais Jean Claude Baende soutien que Vital Kamerhe accède à ce poste du président de l’Assemblée Nationale par rapport à sa gestion orthodoxe lorsqu’il était à ce même poste.

Enfin, Jean Claude Baende en Notable équatorien s’inquiète sur la décision du Ministre de l’Intérieur de fermer leur organe délibérant. C’est une façon d’interférer dans les affaires des Provinces par le Gouvernement Central, au moment où la Constitution reconnaît que les Provinces sont autonomes. Il demande au Ministre de l’Intérieur de revenir à sa décision en vue de permettre à l’Assemblée Provinciale de l’Equateur de continuer sa mission d’organiser les Sénatoriales et les Gouvernorales.

Justin KIFUTA KIBULA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut