22 juin 2024

RDC-INS: Quid du recensement général des entreprises congolaises?

Le rapport global du recensement
général des entreprises de la RDC a été présenté le mercredi 16 Mars 2022 à Kinshasa par le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique (INS), Serge Bokuma Onsiti, en présence notamment du Ministre d’Etat du Plan, Christian Mwando Nsimba Kabulo, des Députés et Sénateurs membres de la Commission économique et financière du
Parlement, du Ministre de l’Industrie, du Vice-ministre du Plan, du Secrétaire Général au Plan ainsi que des Partenaires techniques et financiers. A constaté infoplus-rdc.com

Si l’on en croit le Ministre d’État au Plan qui a présidé cette cérémonie, la réalisation de ce document vient de répondre à plusieurs interrogations qui planaient quant à la situation des entreprises de la RDC.

En sa qualité du planificateur du Gouvernement, le ministre d’Etat
au Plan a promis son implication personnelle afin de doter la RDC du 3è recensement, et ce, dans un délai raisonnable.

Le Directeur Général de l’INS a, pour sa part, indiqué que ce deuxième rapport global de recensement qui intervient 40 ans après, soit depuis 1982, contient une énorme quantité d’informations sur les entreprises formelles et informelles œuvrant en RDC.

Il a, par ailleurs, rappelé le contexte qui a concouru à l’élaboration dudit rapport, soulignant que depuis 1982, la RDC ne disposait plus d’assez d’informations sur les entreprises.

Ce deuxième recensement global des entreprises, a-t-il souligné, est
élaboré dans le souci de doter la RDC des données récentes, fiables et pertinentes. Il est réalisé dès 2015 avec le recrutement d’un consultant international sur toute l’étendue du territoire national sur financement de la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement ( BAD).

Le Directeur Général de l’INS s’est déclaré, à cet effet, fier des
résultats accomplis, avant d’inviter le public à consulter les statistiques sur le site internet de son service afin d’avoir accès à toutes les données importantes des entreprises congolaises. Il est un outil important pour le Gouvernement, car le rapport sert de boussole pour les investisseurs qui désirent entreprendre en RDC.

A titre symbolique, le Ministre d’État a remis quelques documents aux différents partenaires et responsables des institutions, notamment les
représentants de la BAD, de la Banque Mondiale et celui de la FEC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut