24 mai 2024

RDC-DGI : Pour la sensibilisation à la culture fiscale

Avec seulement 200.000 contribuables sur 90 millions d’habitants, le Directeur General de la Direction Général des Impôts (DGI), Barnabe Muakadi Muamba suggère que l’impôt soit enseigné dès l’école primaire. C’est la substance de l’interview accordée à la presse le 13 février 2022 à Kinshasa. A constaté infoplus-rdc.com

En effet, le DG a déploré l’absence de la culture fiscale en RDC. Pour le numéro un de cette régie financière, c’est à travers le paiement des impôts que la population donnera au Gouvernement de la République, les moyens de sa politique. C’est dans cette optique qu’il a fait savoir que la DGI s’est engagée à accompagner la vision du Président Tshisekedi relative à la sensibilisation sur la culture fiscale.

«(…) la structure n’a pas changé. Jusque-là, ceux qui payent les impôts ne sont pas nombreux (…) En RDC, il n’y a pas la culture fiscale (…) voilà pourquoi nous sommes en train d’accompagner notre chef de l’État [Félix Tshisekedi ndlr]dans sa vision de la sensibilisation sur la culture fiscale. Nous avons tous des domestiques ici, combien payent l’impôt ? Rien du tout… Nous ne voulons pas payer l’impôt et nous sommes les premiers à dire que le Gouvernement ne s’occupe pas de nous. Comment le Gouvernement va s’occuper de vous aussi longtemps que vous-mêmes qui devez lui donner des moyens pour faire sa politique, vous ne faites rien ?. C’est un contraste (…)», a déploré le DG de la DGI.Dans la foulée, Barnabé Muakadi Muamba a mis un accent particulier sur la nécessité d’élargir l’assiette fiscale en RDC où, actuellement, il n’y a que 200.000 contribuables sur plus ou moins 90 millions d’habitants.

«(…) En ce qui concerne l’élargissement de l’assiette fiscale, jusqu’aujourd’hui on n’a pas un répertoire qui convient pour la RDC. Un pays comme la RDC qui a plus ou moins 90millions d’habitants, nous n’avons que 200.000 contribuables, c’est vraiment honteux. Ça ne représente absolument rien. Alors, nous devons penser à élargir l’assiette fiscale par le recensement, par la culture fiscale (…)», a-t- il souligné. Poursuivant dans le même sens, le patron de la DGI a estimé qu’il faut apprendre l’impôt dès l’école primaire.

«(…) pour moi, l’impôt il faut commencer à l’enseigner dès l’école primaire. L’enfant qui est à l’école primaire doit comprendre ce que c’est l’impôt. Il se dit que sans l’impôt, mon pays ne peut pas se développer. L’enfant grandit avec cette culture là, et je pense que ça pourra produire (…)», a suggéré le DG.

À en croire Barnabe Muakadi Muamba, avant sa prise des fonctions les recettes de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) des impôts étaient chiffrées à 70 milliards CDF par mois mais aujourd’hui, elles s’élèvent à plus ou moins 160 milliards. Avec un logiciel permettant de bien gérer la TVA, le DG de la DGI affirme que ce chiffre (160milliards) peut être doublé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut