17 avril 2024

RDC-DGI: Peaufiner des stratégies pour la mise en oeuvre du contrat de performance avec le ministère des Finances

Du 16 au 19 février 2022, les Directeurs des impôts de la Direction Générale des Impôts (DGI) étaient en Séminaire à Kinshasa autour du thème :«stratégies et actions en vue de la mise en œuvre du contrat de performance entre le ministère des Finances et la DGI pour la mobilisation accrue des recettes pour l’exercice fiscal 2022 » A constaté infoplus.

Le Directeur de cabinet du ministre des Finances, Bertin Mawaka qui a présidé la cérémonie d’ouverture a indiqué que ce séminaire est une occasion pour les directeurs centraux et provinciaux de mutualiser les énergies pour la réalisation des recommandations du séminaire tenu à Muanda au Kongo central en 2021.

La réalisation de ces assignations, a-t-il dit, nécessite la mise en place des stratégies dont l’informatisation des services, la
planification des actions concrètes pour la gestion de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans les centres des impôts synthétiques et doter la DGI d’une feuille de route ambitieuse et performante. Le Directeur général des Impôts, Barnabe Muakadi Mwamba, a dans son mot de circonstance félicité l’ensemble du personnel de la DGI pour tous les efforts déployés en
2021 lesquels ont permis de réaliser six mille trois cent soixante – quinze milliards, cinq cent cinquante – deux millions, vingt– cinq mille sept cent soixante – neuf soixante- onze, soit un taux d’ exécution de 113 ,12%.

Il a fait savoir que le gouvernement a assigné à la DGI à mobiliser les recettes de l’ordre de sept mille, deux cent cinquante-quatre milliards, neuf cent quatre-vingt-dix- sept millions, sept cent cinquante mille, deux cent quatre-vingt, vingt cents Francs congolais au cours de l’exercice fiscal en cours. Ces assignations représentent un accroissement de 25,62% par rapport aux prévisions budgétaires des recettes des Francs congolais pour l’exercice 2021 chiffrées à cinq mille, sept cent, soixante-quinze milliards, deux cent quatre-vingt-douze millions, deux cent soixante-treize mille, trois cent quarante-trois, quatre- vingt-dix-sept cent Francs congolais.

Cette somme représente 28,73% d’accroissement par rapport aux prévisions du contrat de performance pour cet exercice. Il a, à cet effet, appelé les agents à se dépasser afin de conjuguer les efforts en vue de l’atteinte de cet objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut