19 avril 2024

RDC: Démarrage de la campagne de dissémination des droits économiques des femmes à grande échelle

Le Conseiller du Ministre de l’Entrepreunariat, PME, Popol Biabia, a donné le coup d’envoi de la campagne de dissémination des droits économiques des femmes à grande échelle, le jeudi 09 juin 2022 à la FIKIN, en présence du Représentant Résident de l’ONU Femmes, Adama Moussa, la Conseillère du Ministre du Genre, Clémence Mujinga et le Coordonnateur National du PADMPME, Alexis Mangala. A constaté infoplus rdc.com

Signalons aussi la présence des institutions étatiques qui oeuvrent pour l’amélioration du climat des affaires des femmes tels que ANADEC, Guichet Unique de création d’entreprise, ANAPI, INS, ainsi que les organisations des femmes entrepreneures regroupées au sein du Consortium National (CONAPSEF) et le Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO), partenaires d’ONU Femmes dans le projet de réforme et de dissémination des textes de lois en faveur des femmes.

Il sied d’indiquer que le lancement de cette campagne marque la fin de la phase pilote de dissémination. Plusieurs associations de femmes entrepreneures, sur la base du volontariat et du militantisme, ont sillonné depuis le mois de mars, les marchés, les écoles et autres lieux de rassemblement à Kinshasa, Matadi, Lubumbashi et Goma pour faire connaître les 5 lois choisies pour cette phase pilote. Elles ont ainsi sensibilisé sur le code de famille, le code de travail, la loi sur les violences sexuelles, le Traité de l’OHADA et le décret sur le Guichet Unique de création d’entreprise.

Le Représentant du Ministre de l’Entrepreneuriat, des PME, a, dans son mot d’ouverture, informé le public que le projet des lois sur l’entrepreneuriat et les start-ups a été déposé au bureau de l’Assemblée Nationale. Il a invité tous les acteurs et actrices présents dans la salle, selon leurs capacités et leur milieu d’intervention, à soutenir cette activité parce que si ce texte de loi est accepté, on ne parlera plus de ces 5 textes de lois sur lesquels ONU Femmes et ses partenaires ont sensibilisé pendant la phase pilote, parce que certaines auraient trouvé réponse grâce à l’adoption de cette loi en intégrant le genre.

«Le gouvernement de la RDC est en pourparlers avec la Banque Mondiale pour obtenir la mise en oeuvré du Projet TRANSFORME à travers lequel un volet important concernant les femmes sera largement pris en compte. »

Pour sa part, la Représentante du Ministre du Genre a exhorté les femmes à connaître les lois qui les protègent. « Il y a longtemps, qu’on a autorisé le texte sur l’autorisation maritale mais on constate souvent que les femmes ne connaissent pas cette loi », a-t-elle ajouté.

En prenant la parole, le coordonnateur du projet PADMPME a rappelé que des ateliers de consultation ont été organisés avec des partenaires publics et privés, présents dans la salle, afin d’identifier les moyens les plus appropriés de dissémination. « Les outils potentiels pour la dissémination incluent les instruments de marketing social et de campagnes pour le changement de comportements: les radios communautaires, les émissions de télévision y compris des feuilletons, des affiches, des insertions dans les journaux des bandes dessinées, et d’autres moyens hors-média tel que le théâtre et les chansons dans les langues locales. » a-t-il précisé.

Après avoir salué le mérite de la femme entrepreneure, le représentant d’ONU Femmes, a rappelé que la mission d’ONU Femmes au sein du PADMPME vient renforcer ce que l’organisation faîtière pour l’ autonomisation de la femme faisait déjà. « Nous avons engagé un processus de phase pilote qui nous permet de dire si on doit faire la dissémination des lois, quelles sont les lois sur lesquelles on doit mettre l’accent», a-t-il déclaré en substance.

À noter qu’ ONU Femmes a déjà identifié dans les 4 villes où sont mises en oeuvre les activités du PADMPME, quelques partenaires pour l’appuyer dans la dissémination des textes favorables à l’entrepreneuriat des femmes et le plaidoyer. En ce qui concerne la ville de Kinshasa, CAFCO va s’occuper de la dissémination. «CAFCO considère que les actions qui seront menées dans le cadre de ce projet, vont contribuer à impliquer autant la femme elle-même que les décideurs à accompagner les initiatives des femmes entrepreneures. » a déclaré la représentante de cette organisation lors de cette cérémonie. Le plaidoyer sera porté par CONAPSEF qui regroupe en son sein 12 organisations de femmes entrepreneures qui ont comme ambition commune de fédérer les associations des femmes entrepreneures pour servir d’interface nationale, régionale et internationale.

Dès le lancement officiel de la campagne par le représentant du ministre PME, les officiels ont visité les stands installés dans la grande salle du Pavillon 22 de la FIKIN. Ces stands étaient tenus par l’ANADEC, l’ANAPI, l’INS et le Guichet unique qui a été délocalisé et mobilisé, pour enregistrer sur place les femmes entrepreneures désireuses de quitter l’informel.

Après la cérémonie solennelle, les participants se sont retrouvés en atelier pour suivre et échanger sur la présentation de l’esquisse du plan de communication pour le changement de comportement ainsi que le profil de la femme entrepreneure.

L’objectif du projet PADMPME est de soutenir la croissance des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) et d’accroître les possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes dans certaines régions. ONU Femmes intervient dans ce projet sous la composante « Amélioration de l’environnement des affaires» pour aider les femmes à connaître et à exercer leurs droits économiques et à bénéficier des mêmes opportunités en entrepreneuriat et emplois.

À titre de rappel, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a obtenu de la Banque Mondiale un crédit pour financer le Projet d’Appui au Développement des MPE (PADMPME), dans le cadre de sa stratégie de développement du secteur privé.

ONU Femmes est l’agence des Nations Unies, consacrée à l’égalité des sexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut