4 mars 2024

Questions liées à la lutte contre la désertification, la dégradation du sol et la sécheresse : le président de la COP 15 Alain Richard Donwahi devise avec le Premier Ministre congolais

Reçus à la Primature mardi 21 mars 2023, le Président de la Cop 15, Alain Richard Donwahi et sa délégation ont échangé avec le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, sur la situation de l’environnement sur le plan climatique, plus particulièrement les questions liées à la lutte contre la désertification, la dégradation du sol et la sécheresse. A appris INFOPLUSRDC.COM de la Cellule de Communication de la Primature.

Au sortir de l’audience, le président Alain Richard Donwahi s’est exprimé à la presse en ces termes :

« (…) je suis venu ici en ma qualité de Président de la Cop-15 et vous savez que la République Démocratique du Congo est partie de cette convention de la lutte contre la désertification, dégradation de sol et la sécheresse. Ma visite ici chez le Premier Ministre revêt d’abord d’une importance capitale puisque je visite ce pays qui, pour nous, au niveau de la Cop, est un pays important. Le Bassin du Congo est déjà important pour l’environnement mondial, le climat mondial, pour les forêts. Et donc, la République Démocratique du Congo est un pays incontournable. Pour nous, il peut présenter nombre des solutions pour la lutte contre le fléau. Venir ici voir le Premier Ministre, pour moi, c’est important parce qu’il faut porter le message au plus haut niveau des responsabilités d’un pays. Et le Premier Ministre est tout à fait indiqué pour que nous puissions porter le plaidoyer de la lutte contre la désertification, la dégradation du sol, que nous puissions alerter les plus hautes autorités de ce pays. Notre responsabilité est aujourd’hui de passer à l’action et d’avoir des résultats probants pour nos populations. Voilà l’objet de ma visite ici qui a été très enrichissante qui m’a montré à quel point les autorités de ce pays ont à cœur de résoudre le problème de déforestation et de lutte contre le changement climatique et de préservation de la biodiversité (…) ».

À l’issue de sa visite en RDC, a animé une conférence de presse au siège du PNUD où il a éclairé la lanterne des hommes et femmes des médias sur la feuille de route des travaux de la COP 15 de la CNULCD et fait le point des progrès de la RDC vers la réalisation des objectifs de la convention.

Rappelons que la Conférence de Montréal de 2022 sur la biodiversité, dite Cop 15, a été organisée en 2022 par les parties de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique. Initialement prévue pour octobre 2020, elle a été retardée en raison de la pandémie de Covid-19. Parmi les objectifs de la Cop15 : protéger 30% de la planète d’ici 2030 ; restaurer 30% des écosystèmes ; réduire l’impact des pesticides ; augmenter les financements en faveur de la protection du vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut