19 avril 2024

Présidant le Conseil des Ministres de l’Emploi et du Travail des pays membres de la SADC, Claudine NDUSI MKEMBE a émis le vœu de voir l’intérêt supérieur des mandants tripartites des États membres au coeur de leur action commune.

Les travaux de la Réunion des Ministres de l’Emploi et du Travail des pays membres de la SADC ont été ouverts jeudi 30 mars 2023 à l’Immeuble du Gouvernement par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. En présence notamment, des Députés nationaux et Sénateurs, des membres du Gouvernement, de la Secrétaire Exécutive de la SADC, du Secrétaire Général de l’Emploi et président du Comité de Hauts Fonctionnaires, des Représentants des Partenaires Sociaux, des Représentants des Partenaires Techniques au Développement, des Responsables des Services Publics de l’État. A constaté infoplusrdc.com

Dans son mot de bienvenue à ses collègues Ministres de l’Emploi et Travail et aux Partenaires Sociaux de la SADC, Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Claudine NDUSI MKEMBE, présidente de ce Conseil des Ministres, a d’emblée souscrit le cadre de cette rencontre :

« (…) c’est depuis le lundi 27 mars, soit trois jours durant que nos experts ont eu à se réunir pour préparer cette rencontre, sous la coordination du Secrétariat Exécutif de la SADC avec l’appui du Bureau Régional de BIT basé en Afrique du Sud. Je tiens à les remercier sincèrement pour le travail abattu dans un temps records (…) six matières importantes nous seront soumises par nos experts pour examen et approbation. Il s’agit du Protocole de l’Emploi et du Travail de la SADC ; du Rapport sur la mise en œuvre du Plan d’Action sur la Migration de la SADC ; de l’évaluation des directives issues du dialogue ministériel sur les stratégies favorables en matière de l’Emploi dans la région SADC ; du Rapport sur le Forum du Secteur privé de la SADC ; du Rapport sur la situation des droits des travailleurs et des syndicats dans la SATUCC ; du Code de conduite sur le travail des mineurs (…), a-t-elle mentionné.

Et d’enchaîner : « (…) De façon générale, la tendance est bonne sur les efforts de chaque pays de la région en rapport avec l’Agenda Travail Décent. Toutefois, pour renforcer la coopération comme base aux initiatives d’intégration régionale, un effort d’harmonisation et d’alignement devrait être pris en compte dans certains domaines notamment : la collecte et la gestion intégrée des données sur le marché du travail ; le suivi des tendances du marché du travail ; la protection des droits des travailleurs au sein de la SADC. Il convient de relever également les défis liés au changement climatique (…) Par ailleurs, en ce qui concerne les normes internationales du travail, certaines conventions doivent encore faire l’objet d’une approbation universelle sur base d’un dialogue franc entre les partenaires sociaux au niveau de chaque pays. Il s’avère donc impérieux qu’au cours de ces assises, nous arrivions à accélérer le processus d’intégration régionale par l’harmonisation des Lois et pratiques en matière d’emploi et de travail (…) ».

Avant d’ajouter : « (…) Pour lutter contre la pauvreté et les inégalités au sein des pays et entre les pays et promouvoir un développement durable et inclusif, il est nécessaire de saisir l’opportunité que nous offre la coalition mondiale pour la justice sociale. Cette coalition mondiale a pour objectif de regrouper les mandants tripartites de l’OIT et les organisations du système multilatéral, ainsi que d’autres parties prenantes telles que les institutions financières internationales et les banques régionales de développement (…) la création de la coalition mondiale pour la justice sociale nécessite une bonne compréhension de sa portée éventuelle, ses principaux domaines d’intervention et ses modalités. Notre souhait est que nos experts nous donnent plus d’informations sur cette notion (…) ».

Tout en saluant l’engagement du Chef de l’État et Président en exercice de la SADC, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, qui ne ménage aucun effort pour le développement socio-économique de la RDC d’une part et qui s’investit dans la lutte contre le chômage par la promotion de l’emploi décent au niveau de cette Communauté, d’autre part, Madame la Ministre Claudine NDUSI MKEMBE a souhaité que l’intérêt supérieur des mandants tripartites des États membres de la Sous-région soit au centre de leur action commune.

Ouvrant les travaux de cette réunion, le Premier Ministre congolais, Jean-Michel SAMA LUKONDE KYENGE a souligné que dans le cadre de l’amélioration du social des populations, conformément à la vision du Président de la République, le Gouvernement de la RDC a placé la promotion du travail décent et la couverture santé universelle parmi ses objectifs prioritaires. En témoigne la signature du mémorandum d’entente concernant le programme pays-travail décent 2021-2024, ainsi qu’à la validation du plan stratégique national sur la couverture santé universelle.

D’autres Allocutions ont été prononcées auparavant, tour à tour, par le Directeur régional pour l’Afrique australe, Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Ashraf El Nour ; la Directrice Générale Adjointe de l’Organisation Internationale du Travail et Directrice régionale pour l’Afrique, Cynthia Samuel Olonjuwon ; la Secrétaire Exécutive du Conseil de coordination syndicale d’Afrique australe (SATUCC) ; le Président du Forum du Secteur privé de la SADC (SPSF), Harrington Chibanda ; la Secrétaire Exécutive Adjointe chargée de l’Intégration Régionale, Angele Makombo Ntumba.Créée en 1992 à Windhoek, la Communauté de Développement de l’Afrique Australe [Southern African Development Community], la SADC regroupe en son sein seize pays de l’Afrique Australe et de l’Océan indien. Il s’agit de l’Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, République démocratique du Congo, Seychelles, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe, Comores et Zimbabwe.La présidence de la SADC est tournante. Pour l’exercice 2022-2023, c’est la RDC qui est au commande avec le Président Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut