22 mai 2024

Première édition du Festival des Aliments Traditionnels et Locaux : la RDC invitée à se doter d’une politique pouvant assurer une souveraineté alimentaire

Mobiliser la population autour de la consommation des aliments traditionnels et locaux. Tel est l’objectif primordial de la première édition du Festival des Aliments Traditionnels et Locaux (FESTAL) organisé par le Comité National pour la Promotion de l’Agriculture Familiale en République Démocratique du Congo (CNPAF RDC) du 22 au 24 juin dernier, dans l’enceinte de l’Institut National Pilote d’Enseignement des Sciences de Santé (INPSS) à Kinshasa. A constaté infoplusrdc.com

Durant 3 jours, la communauté paysanne et les consommateurs ont été sensibilisés à la nécessité de consommer tout ce qui est produit localement. L’objectif étant que la RDC soit nourrie par des producteurs agricoles nationaux.

Si l’on en croit le président du CNPAF Nathanaël Buka, cette démarche précède les actions qu’ils vont mener au Parlement pour que, le pays se dote d’une politique qui puisse assurer une souveraineté alimentaire.

À noter que pour avoir des lipides, protéines et vitamines, estiment des experts, il est plus que nécessaire pour les Congolais de recourir aux aliments traditionnels et que le gouvernement prenne en compte des politiques agricoles durables mettant en avant- plan des produits forestiers non ligneux. Et aux scientifiques de continuer à défendre l’utilisation des aliments traditionnels.

« (…) Le FESTAL est un espace festif qui vise à promouvoir les aliments traditionnels à travers : Des échanges scientifiques pour discuter de l’avenir des aliments traditionnels en RDC et proposer des alternatives pour leur valorisation ; Des cours de cuisine pour apprendre la cuisson des aliments traditionnels de chaque espace linguistique de la RDC ; Des espaces de dégustation et de vente de mets traditionnels et locaux ; Des espaces récréatifs avec de la musique et des ballets traditionnels pour agrémenter la journée (…) », a fait savoir le président du CNPAF.

Et de poursuivre : « (…) L’objectif à long terme de ce festival est de faciliter la visualisation et la dégustation des aliments traditionnels et locaux oubliés ou négligés selon les cultures, de rapprocher les experts, les décideurs, les nutritionnistes et les consommateurs autour des aliments traditionnels et locaux afin de leur permettre d’agir de manière concertée, et de formuler des orientations et stratégies claires pour améliorer les systèmes de production, de promotion et de consommation de ces aliments locaux et traditionnels (…) ».

Depuis un an, le CNPAF RDC s’est engagé avec l’Alliance Africaine pour la Souveraineté Alimentaire (AFSA) dans la campagne africaine « My food is African » sous le thème « Authenticité alimentaire » pour la valorisation et la consommation des aliments traditionnels et locaux. Cette campagne vise à encourager la consommation de produits sains et une alimentation culturellement appropriée pour améliorer l’alimentation de la population locale et influencer les pays membres à faire de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut