24 mai 2024

Opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans les Aires Opérationnelles 2 et 3 : Mesdames le Rapporteur et le Questeur Adjoint en supervision managériale dans le Sud-Kivu et le Haut-Katanga

Bukavu, vendredi 7 avril 2023 – Conduisant une délégation, le Rapporteur de la Commission Electorale Nationale Indépendante, (CENI), Mme Patricia NSEYA MULELA a quitté Kinshasa jeudi 6 avril 2023 pour une mission de supervision managériale des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs, à Bukavu dans la Province du Sud-Kivu via Goma.

Elle a été accueillie par le personnel du Secrétariat exécutif provincial du Sud-Kivu. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

A l’issue d’un préalable échange avec le Secrétaire exécutif provincial, Gaudens MAHESHE, le jour d’après, Mme Patricia NSEYA MULELA est allée présenter ses civilités au gouverneur de province, Théo NGWABIDJE KASI, avant de débuter sa mission de supervision qui devra passer par la visite des centres d’identification et d’enrôlement des électeurs pour le compte de l’aire opérationnelle 3.

De son côté, le Questeur Adjoint, Mme Sylvie BIREMBANO BALUME, s’est pliée au même exercice dans la province du Haut-Katanga, dans le cadre de la supervision managériale.

A Lubumbashi où elle est arrivée lundi 3 avril 2023. Elle a eu son premier contact avec le Gouverneur Jacques Kyabula, pour les civilités d’usage. Occasion pour le Questeur Adjoint de la CENI, non seulement, de saluer son accompagnement à la réussite de l’opération de la révision du fichier électoral dans sa province, mais aussi transmettre les remerciements du numéro un de la Centrale électorale Denis KADIMA KAZADI pour son implication dans l’acquisition de l’entrepôt de la SNCC.

Par la suite, elle a visité quelques centres d’identification et d’enrôlement des électeurs en prenant langue avec les agents commis à la tâche pour les remobiliser et encourager avant leur fermeture définitive et le ramassage des kits d’enrôlement, au cours de cette période de gestion des jetons remis à la dernière vague des requérants suivie du contentieux.

Mme Sylvie BIREMBANO BALUME a suggéré aux présidents des Centres d’Identification de mieux communiquer en rappelant aux requérants le temps restant en faisant plus usage du prerap (application permettant aux requérants d’enregistrer ses données biographiques), en vue de permettre d’absorber le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut