17 avril 2024

ONU-RDC: Le Conseil de Sécurité a condamné les attaques contre la MONUSCO au Nord- Kivu (Communiqué)

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a fermement condamné, le mercredi 27 juillet 2022 les récentes attaques contre la MONUSCO au Nord-Kivu. A appris infoplus-rdc.com des sources onusiennes.

Dans son communiqué de presse, il a regretté que ces violences aient causé la mort de 3 casques bleus indiens et marocains, ainsi que des blessés parmi les soldats de la paix.

Les 15 membres permanents du Conseil de Sécurité ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes ainsi qu’à l’Inde et au Maroc.

Ils ont également affirmé compatir avec les familles des victimes.

Dans le même document, ces membres ont souhaité un prompt rétablissement aux soldats de la paix et aux civils blessés à l’issue des manifestations de Goma et Butembo (Nord-Kivu).

« (…) Les attaques délibérées visant les soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Aux autorités congolaises d’enquêter rapidement sur ces attaques et de traduire les auteurs en justice, et de tenir les pays contributeurs de troupes et de police concernés informés des progrès accomplis, conformément à la résolution 2518 (2020) du Conseil de Sécurité (…)», ont indiqué ces membres du Conseil de Sécurité qui ont appelé au calme et au dialogue afin de résoudre les tensions et d’assurer la protection des civils.

Par ailleurs, ils encouragent le Gouvernement congolais à poursuivre ses efforts pour rétablir l’ordre public, mener des enquêtes sur les causes profondes des tensions actuelles et faire en sorte que les responsables répondent de leurs actes.

Et, ce Conseil de Sécurité de l’ONU a, en outre, demandé à toutes les parties de coopérer pleinement avec la MONUSCO et de rester attachées à la mise en œuvre complète et objective de son mandat.

Les membres du Conseil de Sécurité ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de la RDC.

Enfin, ils ont réitéré leur plein soutien à la Cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, et à l’action stabilisatrice de la mission onusienne avant d’exprimer leur gratitude aux pays fournisseurs de troupes et de Forces de Police à la MONUSCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut