17 avril 2024

« Nous sommes rassurés par le Président Denis KADIMA sur la politique de la CENI qui ne prône aucune forme de stigmatisation ou de discrimination », a fait savoir M. Alexis GISARO à l’issue de son audience avec le Président de la CENI

Kinshasa, lundi 27 février 2023 – Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA s’est entretenu avec M. Alexis GISARO MUVUNYI, ministre d’état en charge des Infrastructures et Travaux Publics, reçu en qualité de notable du Sud-Kivu, sur le processus d’identification et d’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3 (AO3). A appris INFOPLUS-RDC.COM auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

L’hôte du Président de la CENI est venu s’informer des dispositions prises par la Centrale électorale, dans le cadre de l’opération que tous souhaitent apaisée et inclusive dans cette partie du pays en proie à l’insécurité.

« Comme vous le savez, après l’Ouest du pays, aujourd’hui l’opération d’enrôlement se déroule à l’Est et j’avais souhaité échanger avec le Président de la CENI sur le déroulement justement de cette opération, d’autant plus que la période préélectorale est marquée par certaines tensions d’ordre politique ou communautaire. Le processus en cours n’échappe pas à cette réalité, il était question pour moi d’échanger avec le Président sur certains cas qui ont été signalés. Il se trouve qu’une frange des compatriotes a connu quelques difficultés pour se faire enrôler à cause de leur faciès », a indiqué Alexis GISARO

Avant d’ajouter : « Nous sommes rassurés par le Président Denis KADIMA sur la politique de la CENI qui ne prône aucune forme de stigmatisation ou de discrimination concernant l’enrôlement des Congolais. Par rapport aux cas signalés, il m’a été rapporté que toutes les dispositions ont été prises pour que cela ne se reproduise plus. Raison pour laquelle j’invite tout Congolais quelle que soit son origine, à aller se faire enrôler parce que c’est le seul moyen qui va nous permettre de choisir nos dirigeants de demain », a conclu le notable du Sud-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut