4 mars 2024

Mise en œuvre de l’Engagement de l’AOC : l’UNESCO accompagne la RDC pour plaider en faveur d’adolescents et de jeunes appelés à faire des choix responsables et éclairés pour leur santé et leur bien-être

Un des grands Hôtels de Kinshasa a abrité du 30 au 31 Mai 2023 un Atelier sur la concertation interministérielle suite à l’engagement des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC) pour des adolescents et des jeunes éduqués, en bonne santé et épanouis. A constaté infoplusrdc.com

La cérémonie d’ouverture des travaux de cet Atelier s’est déroulée en présence notamment, du Chef du Bureau de l’UNESCO à Kinshasa et Représentant de l’UNESCO en République Démocratique du Congo (RDC), Isaías Barreto da Rosa, des représentants de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) et de Madame la Ministre Déléguée chargée des personnes vivant avec handicap.

Il sied de noter que l’UNESCO RDC accompagne la RDC dans la mise en œuvre de cet Engagement des Pays de l’AOC pour des adolescents et des jeunes éduqués, en bonne santé et épanouis. Près de 60 participants dont 40% femmes de différents Ministères et d’organisations des jeunes ont répondu présent à cette rencontre.

À l’issue des travaux, les participants ont formulé des recommandations qui constitueront une feuille de route pour les prochaines étapes.

Indiquons que les Ministres de l’Education et de la Santé des 24 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’étaient réunis le 6 Avril 2023 à Brazzaville, en République du Congo, afin de proclamer un Engagement politique de haut niveau pour des adolescents et des jeunes éduqués, en bonne santé et épanouis (l’Engagement de l’AOC).

L’objectif de l’Engagement de l’AOC est de permettre à la Région de tirer parti de son dividende démographique en mettant l’accent sur l’accès, en temps voulu, à des programmes complets d’éducation et d’information de qualité, ainsi qu’à des services de santé adaptés aux besoins des adolescents et des jeunes d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

En effet, les données démographiques, sanitaires et sociales de l’AOC soulignent l’urgence de fournir à ces derniers les moyens d’éviter les grossesses précoces et non-intentionelles, les mariages d’enfants et l’abandon scolaire, ou encore de prévenir le VIH et de faire face aux Violences Basées sur le Genre (VBG).

Les Pays de la Région ont réitéré à plusieurs reprises la nécessité d’une action politique régionale de haut niveau afin de plaider en faveur d’adolescents et de jeunes dotés des connaissances et des compétences nécessaires pour faire des choix responsables et éclairés pour leur santé et leur bien-être.

Ainsi, depuis 2020, le processus de l’Engagement de l’AOC a permis à 18 Pays de la Région de mener des consultations nationales lors desquelles ils ont recueilli les contributions de toutes les parties prenantes de l’éducation et de la santé, mais aussi de la Société Civile, des leaders religieux et traditionnels et des jeunes, afin de s’assurer que l’Engagement de l’AOC soit ancré dans les réalités et les besoins de chaque pays.

Les Pays de l’AOC sont résolus à investir dans l’éducation et la santé de leur jeunesse et à travailler ensemble. En s’attaquant à ces priorités, la Région pourra progresser de manière significative dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) relatifs à la santé, à l’éducation et à l’égalité des sexes. L’Engagement fournira également un contexte favorable à la mise en œuvre de la Feuille de route de l’Union Africaine sur l’exploitation du dividende démographique (2016), de la Stratégie continentale d’éducation pour l’Afrique, et de l’Initiative Education Plus en AOC.

À titre de rappel, la mission de l’UNESCO est de contribuer à l’édification d’une culture de la paix, à l’éradication de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information.

UNESCO Kinshasa est la première Agence des Nations Unies établie en République Démocratique du Congo, au lendemain de l’accession du pays à l’indépendance, en 1960.

UNESCO Kinshasa mobilise des partenaires pour aider le pays à la réalisation des ODD et adhère à la vision stratégique de la Priorité Afrique qui soutient la vision de l’Union Africaine à l’horizon 2063, énoncée comme suit : « Bâtir une Afrique intégrée, prospère, en paix avec elle-même et avec le reste du monde, gouvernée et construite par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut