17 avril 2024

Mémorandum soutenant les actions du Président de la République : mandatée par son regroupement politique, Rose Momoti a signé sa fidélité aux actions du Chef de l’État

Plusieurs regroupements politiques et associations alliés à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont, lors d’une cérémonie organisée mercredi 19 avril 2023 dans un Hôtel de Kinshasa, signé un Mémorandum pour soutenir les actions du Président de la République et lui accorder une majorité écrasante lors des élections qui se profilent à l’horizon. A constaté infoplusrdc.com

Parmi les signateurs de ce Mémorandum, on a retrouvé la Secrétaire Générale Adjointe de l’Alliance des Tshisekedistes pour la République, Madame Rose Momoti, mandatée par les responsables de ce regroupement politique. À l’issue de cette cérémonie, elle s’est confiée à la presse en ces termes :  » (…) J’ai été mandatée par le responsable de notre regroupement politique pour signer notre fidélité aux actions du Chef de l’État parce que nous sommes des regroupements politiques alliés de l’UDPS pour qu’ensemble nous formons la majorité écrasante à notre Commandant Suprême qui est le Président FATSHI (…) », a souligné Madame Rose Momoti, qui est Ir Agro.

Et d’enchaîner : « (…) Nous sommes déterminés à avoir une majorité écrasante pour la réélection du Président de la République, Chef de l’État (…) Pour les prochaines échéances qui se pointent à l’horizon, j’aspire être candidate aux législatives dans le Bas-Uele (…) Nous sommes partantes pour la course. Nous nous sommes mis d’accord pour qu’on soit ensemble (…) Dans notre regroupement politique, nous sommes les filles et les fils d’un même père (…) ».

Il sied de noter qu’en RDC, la politique intéresse de plus en plus des femmes congolaises, quand bien même la sphère politique reste encore dominée par les hommes.

Avec les élections qui se pointent à l’horizon, la femme congolaise est appelée à se lever et se positionner à tous les niveaux de la vie politique. En témoigne la sensibilisation tous azimuts en vue d’encourager de nombreuses femmes à postuler. Car le vote, c’est un droit. Et pour espérer gagner, il faut se positionner au niveau des formations politiques, peaufiner des stratégies et éviter d’être attentiste. Car, la nouvelle loi électorale offre des avantages aux femmes.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut