19 avril 2024

L’Insécurité dans l’Est de la RDC et les violences dans le Maï-Ndombe en toile de fond d’un Tête-à-tête TSHISEKEDI-SASSOU (Revue de Presse)

L’échange entre les Présidents TSHISEKEDI et SASSOU le week-end écoulé à Kinshasa a intéressé la majorité des journaux parus le lundi 10 octobre 2022 en RDC. A ce sujet, La Prospérité a titré en sa manchette : « Insécurité dans l’Est et violences dans le Maï-Ndombe, Tête-à-tête Tshisekedi- Sassou pour dissiper le malentendu ». Selon ce journal, ces deux chefs d’Etat ont entamé des échanges en tête-à-tête au Palais du Mont-Ngaliema officiellement autour de la sécurité dans l’Est de la RDC mais également sur les violences dans le Maï-Ndombe. A cet effet, indique ce quotidien, les populations ayant fui les violences de Kwamouth se sont réfugiées pour la plupart à à Ngabe au Congo. Cependant, rapporte ce tabloïd, au-delà de l’embellie diplomatique qui a entouré cette rencontre, on ne devra pas faire fi des rumeurs sur la présence des militaires rwandais en RCA. Ce portail rappelle que Bangui entretient de bonnes relations à la fois avec Kinshasa et Kigali avant d’ajouter qu’il existe une coopération militaire entre la RCA et le Rwanda. En outre, souligne La Prospérité, Kinshasa estime que les soldats rwandais s’étaient sensiblement rapprochés de la frontière congolaise et se rappelle que Paul Kagame avait effectué, le 11 avril dernier, une visite de trois jours au Congo-Brazzaville, où s’y trouvent un peu plus de 8000 Rwandais cantonnés, en attendant leur régularisation après avoir perdu leur statut de réfugié en 2017.

La République signale que plusieurs autres questions étaient au centre de discussion entre Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso, samedi 8 octobre, à Kinshasa. Selon des sources de la présidence de la République, note ce journal, les deux chefs d’État ont évoqué, d’une manière générale, la question des relations bilatérales entre leurs deux pays, qui sont au beau fixe. Liés par la géographie et l’histoire, indique ce tabloïd, les deux nations entretiennent des relations de bon voisinage, de sorte que tout ce qui touche l’un a inévitablement des conséquences chez l’autre. C’est ainsi, rapporte ce portail, que la situation sécuritaire à Kwamouth en RDC est ressentie de part et d’autre de la frontière commune, avec des effets d’entrainement néfastes, sur le plan humanitaire, pour les populations des deux rives. La République signale que le Président Félix Tshisekedi a tiré profit de la visite de travail de 24 heures de son homologue, pour faire avec lui un large tour d’horizon de la sécurité dans la sous-région, avec un regard appuyé sur les provinces de l’Est de la RDC.

ECONEWS fait savoir que Félix Tshisekedi se tourne vers Sassou après des rumeurs sur la déstabilisation de Kinshasa via le Grand-Bandundu. Brazzaville ne servira pas de base-arrière dans la déstabilisation de Kinshasa, constate ce journal et pour rassurer son homologue Félix Tshisekedi de cette réalité, souligne cet hebdomadaire, le président du Congo/Brazzaville a passé week-end à Kinshasa. C’était l’occasion de dissiper les malentendus entre les deux capitales les plus rapprochées du monde. C’est en début de soirée que l’hélicoptère transportant le Chef d’État de la République sœur du Congo Brazzaville, s’est posé à l’héliport du nouveau Palais présidentiel de Mont Ngaliema où un dispositif d’accueil restreint a été déployé, précise ce tabloïd avant de rappeler que La RDC et le Congo Brazzaville partagent des liens solides d’amitié depuis la nuit de temps. Pour ECONEWS, la rencontre de ce week-end a permis de lever toute équivoque et Kinshasa et Brazzaville regardent dans la même direction. Le président Sassou l’a prouvé en venant à la rencontre de Tshisekedi, poursuit ce portail.

Congo Nouveau reste sur le même chapitre et signale que les Présidents, Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso, ont eu un entretien en tête-à-tête de plus d’une heure trente. Pour ce journal, cedialogue direct et fraternel constitue le point central de cette visite d’amitié et de travail du Président de la République du Congo en RDC. Cet entretien, indique cet hebdomadaire, a consisté en un tour d’horizon de l’actualité de la zone Afrique centrale dont le Chef de l’État préside actuellement l’organisation sous-régionale, la CEEAC. La situation sécuritaire à l’Est de la RDC était aussi au cœur de cet échange, sans oublier la crise sécuritaire à Kwamouth, à l’Ouest de la RDC, qui a des conséquences humanitaires au Congo-Brazzaville.

De son coté, Forum des AS écrit que l’entretien entre ces deux chefs d’Etat a été précédé d’un déjeuner offert par le rd congolais à son hôte de marque et à sa délégation. Toutefois, fait remarquer ce quotidien, rien n’a filtré de ce deuxième tête-à-tête consécutif.  Pour rappel, ajoute ce portail, les deux chefs d’Etat dont les capitales sont les plus rapprochées du monde, se rendent régulièrement visite et se sont promis de se rencontrer dans les jours à venir.

Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut