17 avril 2024

Les questions des Droits de l’Homme, du processus électoral et de l’insécurité dans la partie Est au cœur des échanges entre Paul NSAPU MUKULU et le président de l’Assemblée Nationale

Reçu en audience vendredi 7 avril 2023 par le président de l’Assemblée Nationale, le président Paul N’SAPU MUKULU à la tête d’une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo (CNDH RDC), s’est entretenu avec le Speaker de la Chambre Basse du Parlement, Christophe MBOSO pour faire le point, échanger et comprendre ce qui se passe dans le pays. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la CNDH-RDC.

Au terme des échanges, le président de la CNDH-RDC a expliqué la raison de leur visite :
« (…) Un trimestre après l’entérinement jusqu’à notre investiture, en passant par notre prestation de serment ainsi que la remise et reprise, nous avons souhaité, en tant que plénière de la CNDH, échanger avec les autorités du pays. Aujourd’hui, nous sommes venus voir l’honorable président de l’Assemblée nationale, pour faire le point, échanger et comprendre ce qui se passe dans le pays, échanger aussi la question de promotion et protection des droits de l’Homme, avec tout ce que nous avons comme actualité au pays, notamment le processus électoral, les élections ainsi que la problématique de l’insécurité qui bat son plein dans certaines entités de notre pays, notamment dans la partie Est qui subit une agression barbare de la part du Rwanda. Voilà pourquoi cette question de l’Est du pays intéresse la CNDH (…) », a fait savoir Paul NSAPU MUKULU.

Et d’enchaîner : « (…) il est question de travailler d’arrache-pied pour réaliser un livre rouge, lequel va compléter les informations contenues dans les différents rapports des Congolais et des Institutions Internationales qui pointent du doigt le pays agresseur qui soutient ses supplétifs du M23 et d’autres groupes armés. Ce livre rouge va documenter les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises par l’Etat rwandais et les terroristes du M23 (…) À ces points, se sont ajoutées la question de l’insécurité dans le territoire de Kwamouth (Maï-Ndombe) et celle du fonctionnement de la CNDH, surtout ses difficultés (…) ».

Avant d’ajouter : « (…) J’ai rencontré un sage à la tête de l’institution parlementaire de la République (…) si notre institution, c’est avec l’engagement, la vision des autres autorités du pays, à commencer par le Chef de l’Etat, Félix TSHISEKEDI. C’est donc une façon de les encourager à faire davantage pour le développement de notre pays (…) ».

L’occasion faisant le larron, le président de la CNDH-RDC a remis au président de l’Assemblée Nationale un présent qui symbolise la reconnaissance de la Nation et de la part de l’équipe de la CNDH-RDC pour tout ce qu’il entreprend.

Après l’Assemblée Nationale, le bureau de la CNDH-RDC piloté par Paul NSAPU MUKULU N’Sapu poursuivra sa mission auprès des autres dirigeants et institutions du pays.

Notons que le nouveau bureau de cette Institution citoyenne d’appui à la démocratie chargée de la promotion et de la protection des droits de l’homme, entend maintenir la bonne collaboration avec toutes les institutions classiques de la République singulièrement le Gouvernement sur toutes les questions liées aux droits humains sur l’ensemble du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut