19 avril 2024

Les grandes lignes de l’actualité ce jeudi 20 juillet 2023

Le séjour du Président TSHISEKEDI au Tchad et au Sénégal, les ordonnances présidentielles nommant quatre Ambassadeurs et un Consul Général, la situation sécuritaire dans l’Est avec la menace du Rwanda, ainsi que le dossier assassinat de Cherubin Okende, sont notamment les grands sujets marquant l’actualité ces dernières 24 heures. A constaté infoplusrdc.com

En mission au Tchad, Félix TSHISEKEDI termine ses consultations de facilitation. Pour terminer sa mission de facilitation. Félix TSHISEKEDI a reçu successivement, Amina J. Mohammed, vice secrétaire général et une délégation du gouvernement conduite par le Premier ministre. Le gouvernement Tchadien a présenté au facilitateur le travail accompli pour la réconciliation nationale et la préparation du futur référendum constitutionnel et des élections générales de l’an prochain. Félix Tshisekedi a encouragé par ailleurs les Tchadiens au dialogue.

Après le Tchad, le président Félix TSHISEKEDI séjourne au Sénégal où il participe au Sommet de Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire. Des assises initiées par le Président Sénégalais Macky Sall en collaboration avec la BAD.

Le Président TSHISEKEDI nomme quatre Ambassadeurs et un Consul Général de la RDC à Anvers. Ces ordonnances présidentielles, ont été communiquées par la Porte-parole de la Présidence de la République, Madame Tina Salama.

Le Rwanda s’apprête à envoyer officiellement ses troupes au Nord-Kivu avec comme mission, d’après le communiqué des Forces Armées Congolaises, de venger l’attaque supposée des FDLR, sur le Rwanda, à partir de la RDC.

Prenant à témoin la Communauté Internationale, l’Armée Congolaise menace de répondre très vigoureusement par une attaque sur le sol Rwandais en cas de pénétration des RDF sur le sol Congolais.

Porteurs d’un message de Félix TSHISEKEDI, Mbusa Nyamwisi et Tony Kanku ont été reçus par le Président ougandais, Museveni à Kampala. Leurs échanges ont tourné notamment, autour de l’évaluation de la situation sécuritaire à l’Est de la RDC.

Une messe d’action de grâce à été dite mercredi en la cathédrale Notre-Dame du Congo. Au cours de cette messe, le Cardinal Fridolin Ambongo a dénoncé la culture du meurtre et de la violence.

Le Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde, faisant le point sur l’évolution de l’enquete menée par la justice Congolaise en rapport avec l’assassinat de l’opposant Chérubin Okende, a confirmé que le Député national a été tué par balles provenant de l’arme trouvée à côté de son corps, dans sa voiture sur l’avenue Poids lourds.

À en croire Firmin Mvonde, en plus du chauffeur et du garde du corps de la victime, plusieurs autres personnes ont été arrêtées à Kinshasa. Non sans confirmer concernant les enquêteurs internationaux sollicités dans cette affaire, qu’il est en contact avec ceux qui doivent venir de Belgique, de la Monusco, donc de la communauté internationale. Il y a aussi ceux d’Afrique du Sud et de France qui sont attendus, pour avoir des résultats consolidés.

Rassemblés au sein du Comité laïc de coordination, sous la houlette du Professeur Isidore N’daywel, les laïcs catholiques qui s’inquiètent de « la crise persistante » en RDC, considèrent qu’il n’y a pas d’autre voie de sortie que le dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut