4 mars 2024

« Les États-Unis respectent les droits du peuple congolais de choisir ses dirigeants sans aucune ingérence » – Mme Lucy TAMLYN, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en RDC

Kinshasa, vendredi 24 février 2023 – Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, s’est entretenu avec l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en République démocratique du Congo, Mme Lucy TAMLYN, sur les enjeux et les défis que représentent les élections de 2023 pour lesquelles la Centrale électorale se prépare activement. A appris INFOPLUS-RDC.COM auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Le Chef de la mission diplomatique américaine a souligné l’importance que les États-Unis attachent à ces consultations électorales pour qu’elles soient libres, démocratiques, crédibles et se tiennent dans le délai constitutionnel conformément au calendrier électoral.

« Je viens de m’entretenir avec le Président de la CENI avec qui nous avons abordé plusieurs sujets liés spécialement aux enjeux des élections de 2023, mais aussi aux défis qui sont énormes. J’ai souligné l’importance que les États-Unis attachent à ces consultations électorales pour qu’elles soient libres, démocratiques et crédibles et se tiennent dans le délai constitutionnel conformément au calendrier électoral. Nous savons que le désir de chacun de Congolais est de voter librement pour choisir les dirigeants tel qu’ils le souhaitent. Ce qui est la base même de la démocratie. Donc, je me réjouis d’être ici au moment où l’Etat congolais se prépare à ces scrutins que tous souhaitent conformes. Et je voudrais réitérer notre engagement à accompagner le peuple et le gouvernement congolais dans cette noble tâche », a souligné Mme Lucy TAMLYN.

Avant de mettre en avant le respect des droits des Congolais auquel son pays est astreint sans montrer une quelconque ingérence ni interférence.

« Nous avons convenu de continuer d’échanger et aussi de travailler chacun de son côté, parce que nous sommes ici en tant que partenaire et ami. Nous respectons les droits des Congolais de choisir ses propres dirigeants sans aucune interférence ni ingérence. Ce n’est nullement notre rôle de dire que celui-là va gagner les élections au détriment de tel autre et qui est le candidat préféré. C’est juste accompagner le processus, soutenir l’institution et travailler pour une élection qui ira dans le sens des attentes du peuple congolais », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut