19 avril 2024

Législatives Nationales et Provinciales à Masi-Manimba : Le deuxieme Vice-president de la CENI, Didi MANARA LINGA, conduit une délégation en mission exploratoire en vue de la réorganisation des scrutins

Le deuxieme Vice-président de la Commission Électorale Nationale Independante (CENI), Didi MANARA LINGA, conduit une délégation constituée notamment du membre de la Plénière, Pascal LIPEMBA, ainsi que des cadres et agents de la CENI, pour une mission exploratoire en vue d’évaluer les conditions utiles en vue de reorganiser les élections fiables et apaisées dans cette circonscription située dans la province du Kwilu. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

À travers cette mission, la Centrale électorale est déterminée à cerner les irrégularités observées lors des élections générales du 20 décembre 2023.

Bien au-delà, envisager des solutions idoines pour permettre à la population de ce coin du pays d’élire valablement ses représentants conformément aux bonnes pratiques électorales.

Dès son arrivée à Masimanimba, le représentant du Président, Denis KADIMA KAZADI, a été accueilli par le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI Kwilu, Geogine VANDAME, accompagnée de son équipe et des membres de l’Antenne locale de la CENI.

Par la suite, Didi MANARA LINGA est allé présenter les civilités à l’Administrateur du territoire, Emery KANGUMA HIOKA. Les échanges qu’il a eus ont été axés sur les conditions d’une bonne reprise des scrutins annulés.

« Nous sommes venus ici en mission exploratoire. Une mission au cours de laquelle nous allons échanger avec toutes les couches de la population ainsi que les autorités politico-administratives en vue de bien réorganiser les élections dans cette circonscription électorale », a indiqué le deuxième Vice-président de la CENI.

Et de poursuivre : « Il y a certains candidats et quelques membres de la CENI qui se sont compromis dans des pratiques frauduleuses, avec en prime la corruption et détention illégale du dispositif électronique de vote (DEV). Ces agissements ont fait que les élections étaient entachées de beaucoup d’irrégularités, qui ont poussé la plénière de la CENI à annuler les élections à Masimanimba ».

Avant de conclure : « Notre mission ne va pas se borner à recueillir uniquement les informations. Mais nous allons aussi poser les actes, c’est-à-dire saisir les autorités compétentes, de sorte que les personnes impliquées puissent répondre de leurs actes devant la justice et personne ne sera épargné. Nous allons faire de notre mieux pour assainir l’environnement électoral de Masimanimba pour que les scrutins qui seront réorganisés dans un délai raisonnable soient crédibles et fiables en vue de permettre à la population d’élire ses vrais représentants ».

En rappel, la Plénière de la CENI a, par une décision rendue publique, le 6 janvier 2024, annulé les élections du 20 décembre 2023, dans deux circonscriptions notamment Masimanimba dans la province du Kwilu et celle de Yakoma dans le Nord-Ubangi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut