20 avril 2024

Le Mois de la Femme du PNUD célébré sous le sceau de l’affirmation du leadership des femmes se transformant au quotidien au gré des avantages et des opportunités qu’offre la révolution numérique.

Le Bureau Pays du PNUD a célébré le 04 avril à l’interne, le mois des droits de femmes, autour du thème de l’année « L’innovation, le changement technologique et l’éducation à l’ère du numérique pour réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ». A constaté infoplusrdc.com

Cette fois, pour se conformer au thème, cette célébration a eu deux moments forts dont l’un s’est passé en ligne et l’autre sur la pelouse de la Villa 89.

Après le mot d’ouverture du management Représentant Résident, Damien Mama et les mots supplémentaires des leaders Senior du Bureau Représentante Résidente Adjointe chargée des Programmes, Rokya Ye Dieng et Représentante Résidente Adjointe chargée des Opérations, Madames Debab, la première partie dénommée « Académie du savoir féminin », était une opportunité pour les femmes identifiées par l’UPAQ de partager leurs expériences rendant compte de la manière dont l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication aura contribuer à améliorer leur rendement au travail.

Il s’agit de Marie Gaëlle sur « Développer des sociabilités plus enrichissantes pour leur vie professionnelle »; Adolphine : « Maintenir l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle » ; Sabine Woube : « Améliorer leur rendement au travail » ; Clarisse : « Renforcer leur agilité » ; Aziza : « Accéder à plus de liberté de parole, de pensée et de créativité ».

Faisant la synthèse de ces échanges d’expériences, Madame Xaverine a fixé l’audience sur les nouvelles perspectives (leçons apprises et engagement).

La deuxième partie a été marquée par le rituel de convivialité de ce moment fort de l’expression de l’affirmation du leadership des femmes se transformant au quotidien au gré des avantages et des opportunités qu’offre la révolution numérique.

« (…) Qu’on tienne compte de la participation des femmes dans la création des Nouvelles Technologies, dans la mise à la disposition des Nouvelles Technologies pour avancer les droits de la femme. La science est à l’origine des Nouvelles Technologies. Nous devons aussi travailler car la représentativité des femmes est très faible dans les filières scientifiques (…) », a exhorté le Représentant Résident du PNUD, Damien Mama.

Et d’enchaîner : « (…) Nous devons aussi travailler à s’assurer que les femmes aillent dans les mathématiques, physique, sciences naturelles pour être mieux préparer à être créatrice, innovatrice et actrices importante dans les Nouvelles Technologies. Les Nouvelles Technologies c’est notre mode de travailler. Ici au PNUD, on a révolutionné notre façon de travailler pour l’introduction des Nouvelles Technologies (…) ».

Principal organisme des Nations Unies pour le développement international, le PNUD soutient les pays et les communautés dans leurs efforts pour le développement et les aide à mobiliser et utiliser l’aide efficacement. Dans toutes ses activités, il encourage la protection des droits de l’homme, le développement des capacités et l’autonomisation des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut