17 avril 2024

Lancement du processus de recrutement au concours des candidats à l’Inspection Générale du Travail : Claudine NDUSI M’KEMBE déterminée à amener un vent nouveau à l’Administration Publique

Concrétisant les voeux du Chef de l’État, la Ministre de l’Emploi,Travail et Prévoyance Sociale (ETPS), Claudine NDUSI M’KEMBE, a, au cours d’une conférence de presse jeudi 02 mars 2023 à Kinshasa, éclairé la lanterne des hommes et femmes des médias sur le lancement du processus de recrutement au concours de plus de 2 300 candidats Inspecteurs, Contrôleurs du Travail et Agents administratifs de l’Inspection Générale du Travail (IGT) sur toute l’étendue du territoire national, lancé par le Vice-Premier Ministre en charge de la Fonction Publique, Modernisation et Innovation du Service Public, Jean Pierre Lihau Kalokola. Ce, en présence du Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe. A constaté INFOPLUS-RDC.COM

Indiquons que c’est dans le cadre de la redynamisation de l’IGT sous l’impulsion du Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, que la Coordination du Premier Ministre Jean-Michel SAMA LUKONDE KYENGE et avec l’accompagnement de Madame la Ministre de l’ETPS que ce processus de recrutement au concours de plus de 2.300 Inspecteurs, Contrôleurs de Travail et Agents administratifs de l’IGT a été lancé.

Si l’on en croit Madame le Ministre, Claudine NDUSI M’KEMBE, ce recrutement concerne toutes les 26 Provinces de la République dans l’objectif d’améliorer les conditions de travail, promouvoir l’égalité de chances et protéger les différents droits des travailleurs et des employeurs.

« (….) constatant un déficit de la police dans monde du travail en RDC, la réforme de l’Inspection Générale du Travail vise également à rendre dynamique cet instrument de contrôle de l’État en vue de promouvoir la qualité et la compétence en passant par une voie de compétitivité (…) ce recrutement est fait en ligne et ira jusqu’à fin mars 2023 (…) », a -t-elle relevé en substance.

Non sans exhorter les jeunes femmes et les personnes vivant avec handicap à postuler massivement aux différents postes pour amener un vent nouveau à l’Administration Publique pour la rajeunir et la féminiser.

Abondant dans le même sens, le Vice Premier Ministre en charge de la Fonction publique Jean-Pierre Lihau, a souligné que ce recrutement répond à un besoin précis conformément à la loi et accorde l’opportunité à tout congolais compétent.

« (…) c’est dans le souci de rajeunir l’Administration Publique et d’améliorer la qualité du service public ainsi que les conditions de travail que le Gouvernement vient de lancer ce processus pour recruter plus de 2300 agents administratifs (…) le recrutement se fera en tenant compte du profil exigé. Nous voulons que notre Administration soit compétitive au rendement, pour une Administration Publique intègre (…) », a-t-il indiqué.

Il sied de noter que le lancement de ce processus de recrutement au concours de plus de 2300 candidats Inspecteurs, Contrôleurs du Travail et Agents administratifs de l’IGT sur toute l’étendue du territoire national est la concrétisation de la vision du Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO sur l’amélioration des conditions de travail des Congolais par la promotion d’un travail décent.

Cette réforme de l’IGT est une première dans l’histoire du monde du travail en République Démocratique du Congo depuis la création de ce service public, longtemps, abandonné à son triste sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut