20 avril 2024

Lancement de la formation des préposés au repérage des bureaux de vote : 2 500 agents pour une mission de 15 jours sur l’ensemble du territoire

Le Rapporteur Adjoint de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Paul MUHINDO, a lancé mardi 11 juillet 2023 à la salle Abbé Apollinaire Malu-Malu, au nom du Président Denis KADIMA KAZADI (empêché), la formation des préposés au repérage des bureaux de vote et à l’identification des membres des bureaux de vote et de dépouillement. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

En présence du Secrétaire Exécutif National, Thotho MABIKU TOTOKANI et la Secrétaire Exécutif Provincial de Kinshasa, Mme Anne-Marie MUKWAYANZO MPUNDU.

C’est un total de 2 500 préposés qui seront formés sur l’ensemble du territoire national pour une durée de deux jours (du 12 au 13 juillet 2023). Les facilitateurs de cette formation sont des missionnaires de Kinshasa, des chefs d’antennes et les informaticiens.

« L’objectif général poursuivi par cette formation dont la durée est de 15 jours consiste à doter la CENI de la cartographie des Bureaux de vote et de dépouillement (BVD) et de constituer la base des données du personnel électoral pour les scrutions prévus le 20 décembre 2023 et ceux de 2024. Votre rôle principal se résume donc à confirmer ou infirmer comme site de vote chaque centre d’inscription ayant fonctionné pendant l’opération de Révision du fichier électoral 2022-2023. Une fois confirmé, le site de vote est appelé à abriter un ou plusieurs centres de vote selon le nombre des bureaux de vote générés », a souligné le Rapporteur Adjoint.

Auparavant, le Secrétaire Exécutif National, Thotho MABIKU TOTOKANI a recommandé aux participants un engagement pour une obligation des résultats en ayant à cœur d’exécuter leur tâche avec lucidité. De ce travail dépendra la fiabilité des lieux qui seront retenus.

« La formation qui sera dispensée aux préposés au repérage des bureaux de vote et à l’identification des membres des bureaux de vote et de dépouillement revêt une importance capitale d’autant qu’elle constitue un pont direct avec les scrutins. Les bénéficiaires sont ceux ayant travaillé aux opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs en qualité des contrôleurs techniques territoriaux dont la prestation a été appréciée », a déclaré le Secrétaire Exécutif National.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut