4 mars 2024

La RDC a toutes les potentialités pour offrir à la population une alimentation saine et booster le développement (Obed Bangi Senago Karawa)

L’Association des Ingénieurs Agronomes du Congo (ASSIAC) organise un Atelier sur «la vision stratégique de la relance agricole en RDC (VITRAC)» couplé à une assemblée générale extraordinaire, du 23 au 26 Mars 2022 à Kinshasa. A constaté infoplus-rdc.com

En marge de cette rencontre, le président provincial de l’ASSIAC pour la Province du Sud Ubangi, l’Ingénieur Obed Bangi Senago Karawa s’est confié à la presse en ces termes: «(…) le secteur agricole est un secteur primaire et toute la population en pratique. Ces dernières décennies, ce secteur a été négligé au profit d’autres. Rappelons que le Président de la République a, dans son discours et son plan, promis qu’il y aura la revanche du sol sur le sous-sol. Notre pays avait beaucoup d’atouts dans ce secteur. De lors que ce secteur a été négligé, on assiste aujourd’hui à des calamités, pauvreté ainsi que d’autres maux. Le pays importe même des tomates (…)», a-t-il déploré.

Et d’ajouter: «(…) la RDC a toutes les potentialités pour offrir à la population une alimentation saine et également booster le développement (…)  Nous sommes ici pour réfléchir afin de mettre sur pieds un document commun à présenter au Président de la République, un document qui va présenter les vrais problèmes qui rongent ce secteur et qui proposera des solutions pour que ce secteur soit relancé (…)»

Avant de poursuivre: «(…) nos attentes est que la population puisse bénéficier d’une alimentation saine et que la pauvreté soit chassée également. Comme dit un économiste, l’agriculture est la source de toutes les richesses. Elle est l’apanage de tous les ménages. Donc, elle doit être le soubassement. Ainsi, nous appelons tout le monde à se liguer à nous pour former un seul faisceau afin de travailler pour le développement et la relance de ce secteur qui est stratégique et prioritaire et qui fera que la RDC puisse décoller. Nous remercions le Président de la République pour sa vision claire dans ce secteur. Nous disons que dans deux ou trois ans, on parlera un même langage (…)»

À en croire le président provincial de l’ASSIAC Sud Ubangi, toutes les 26 Provinces sont représentées à cette rencontre.

À noter qu’après le lancement de l’Atelier le mercredi, les travaux se poursuivent à travers les commissions avant la clôture ce samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut