17 avril 2024

Journées portes ouvertes de la CENI : « Que chaque composante travaille pour aider la CENI à réussir sa mission ce qui va de pair avec la paix que nous souhaitons dans notre pays », une recommandation des confessions religieuses

Kinshasa, le 2 mai 2023 – Le 2e Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi MANARA LINGA, a dirigé la séance du sixième jour des journées portes ouvertes sur le nettoyage du Fichier électoral, auquel ont pris part les confessions religieuses. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Accompagné du Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO MULEMBERI et du Secrétaire Exécutif National Adjoint, Mme Marie-Josée KAPINGA, le deuxième Vice-président de la CENI est revenu sur le 4e axe prioritaire du Plan stratégique et opérationnel de la Centrale électorale qui fait de l’inclusion un facteur déterminant, devant assurer la crédibilité des prochains scrutins, avec la transparence dans les différentes étapes du processus en cours.

« Dans la mise en œuvre de sa nouvelle culture d’inclusion, la CENI s’est engagée à crédibiliser le processus électoral, mettant en avant-plan la transparence par la participation des toutes les parties prenantes à cet exercice citoyen », a indiqué Didi MANARA LINGA.

Mettant en avant la ferme détermination du nouveau management de la CENI à organiser les élections générales en RDC en cette fin d’année.

« La CENI est résolument déterminée à organiser les scrutins le 20 décembre 2023. Mais, il nous sera difficile d’atteindre cet objectif sans l’implication des nos pères spirituels, c’est pourquoi nous vous avons invité aujourd’hui pour venir voir comment nos techniciens procèdent pour nettoyer le Fichier électoral », a-t-il souligné.

Le Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO MULEMBERI, a éclairé l’assistance sur les trois grands problèmes qui doivent être résolus au cours de cette opération afin d’avoir un Fichier électoral fiable notamment celui des doublons, des mineurs et le cas des photo de photos qui sont extirpés de cette base de données.

Pour sa part, le Secrétaire Exécutif National Adjoint, Mme Marie-Josée KAPINGA BONDO, a orienté son exposé sur la constitution du Fichier électoral qui commence par la collecte des données via l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs, suivie de la centralisation dans le serveur central et enfin le nettoyage proprement dit qui consiste à élaguer de celui-ci tout enregistrement irrégulier.

A l’issue de cet exercice citoyen, les pères spirituels ont apprécié la technicité utilisée par la CENI dans la réalisation de cette opération.

En outre, ils ont invité les Congolais à travailler d’un commun accord de manière à garantir la paix en RDC et les élections crédibles en décembre 2023, constituent l’élément de base de cette paix tant souhaitée par tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut