22 mai 2024

Journées portes ouvertes de la CENI : « Pour raison de souveraineté, l’audit externe du Fichier Électoral doit être confié à un organisme national », recommandation des Organisations de la Société Civile

Kinshasa, le 27 avril 2023 – Le 2e Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi MANARA LINGA, a présidé l’activité consacrée aux journées portes ouvertes de la CENI relative au nettoyage du Fichier électoral. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de cette Institution d’Appui à la Démocratie.

Pour cette troisième journée, ce sont les organisations de la société civile qui ont eu droit à cet exercice de contrôle citoyen initié par le nouveau management de la CENI.

Occasion pour Didi MANARA de rappeler à l’assistance, le quatrième axe du plan stratégique et opérationnel de la Centrale électorale.

« Le plan stratégique et opérationnel de la CENI mis à votre disposition, dans son 4e axe, parle de la construction d’une nouvelle culture d’inclusion pour une grande adhésion et la CENI ne cesse de marteler que les élections vont se tenir le 20 décembre 2023. Il s’avère important que nous ayons des échanges directs en vue de cheminer ensemble jusqu’à l’organisation de ces scrutins », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « C’est pour la première fois que le management de la CENI organise de telles rencontres pour permettre aux parties prenantes au processus électoral de tâter la réalité du toilettage du Fichier électoral. Pour ce faire, nous avons besoin de vos observations et suggestions pour un aboutissement harmonieux du processus en cours ».

Dans la foulée, Mme Adine D’or OMOKOKO, membre de la plénière, a invité les organisations de la société civile à travailler main dans la main avec la CENI pour offrir à la nation les élections transparentes, crédibles et inclusives.

Dans l’optique d’impliquer les parties prenantes à toutes les étapes du processus, le Secrétaire Exécutif National, Thotho MABIKU a appelé au bon sens de cet exercice.

« Après la clôture de l’identification et l’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3 (AO3), la CENI procéde maintenant à l’audit interne du Fichier électoral. Nous ne voulons pas que la désinformation fasse l’objet de cette étape. C’est pourquoi, nous voulons votre participation, de sorte que vous voyiez clairement comment la CENI est en train de radier du Fichier électoral tous les cas irréguliers, dans le but de garantir la transparence.

Au bout du compte, les organisations de la société civile ont apprécié le sens d’ouverture du nouveau management concernant l’audit interne du Fichier électoral. En sus, elles ont recommandé à la CENI de confier cette fois-ci l’audit externe à une structure locale spécialisée car ce domaine relève de la souveraineté d’un État indépendant comme le nôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut