4 mars 2024

Journée Internationale des droits des femmes : Paul N’SAPU MUKULU plaide pour que cesse toute forme de discrimination faite à l’égard de la femme, promettant veiller à ce que la dignité et les droits de la femme soient respectés en RDC

À travers un Communiqué officiel publié mardi, signé par le président Paul N’SAPU MUKULU, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH-RDC) a plaidé, mardi, pour l’accompagnement et l’implication de la femme dans le processus de paix en République démocratique du Congo (RDC). Ce, en marge de la Journée internationale des droits des femmes célébrée le 08 mars de chaque année.

« La femme congolaise représentant plus ou moins 51% de la population totale de la RDC, et constituant une force non négligeable, doit être accompagnée et impliquée dans le processus de paix et de son autonomisation en vue de la rendre plus performante dans ce monde où le numérique est associé dans tous les secteurs de la vie humaine ». Peut-on lire dans ce Communiqué dont la copie est parvenue à la Rédaction d’INFOPLUS-RDC.COM

Et de poursuivre : « C’est dans cette optique que la CNDH salue les efforts consentis par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, défenseur de la masculinité positive, pour la valorisation de la femme notamment au sein des institutions de la République et dans les sphères de prise des décisions ».

Avant de rappeler : « Le communiqué rappelle en outre que le thème retenu en RDC pour la célébration de la Journée de la femme en 2023 est « le numérique, la paix et l’autonomisation des femmes et des filles (…) À cette occasion, la CNDH, à travers son président plaide pour que cesse toute forme de discrimination faite à l’égard de la femme, promettant de ne ménager aucun effort pour veiller à ce que la dignité et les droits de la femme soient respectés en République Démocratique du Congo ». 

Il sied de noter que la Journée Internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars de chaque année, trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXᵉ siècle, les femmes revendiquant alors le droit de vote et de meilleures conditions de travail.

En RDC, cette Journée est placée cette année sous le thème : « Education numérique égalitaire pour la paix et l’autonomisation des femmes et des filles en RDC », tiré du thème mondial intitulé « Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut