4 mars 2024

Journée Internationale des droits de la femme : Félix TSHISEKEDI à l’écoute de plus de 5000 femmes qui ont dénoncé et condamné l’agression de la RDC par le Rwanda (Revue de Presse)

La rencontre du Président TSHISEKEDI avec plus de 5000 femmes représentant différentes couches sociales et corps de métier, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des droits de la femme, mercredi 8 mars 2023, retient l’attention des journaux parus jeudi 9 mars 2023 en RDC. A constaté INFOPLUS-RDC.COM

« l’Avenir » titre en sa manchette : « 8 Mars : Félix Tshisekedi à l’écoute de plus de 5000 femmes ». Ce quotidien rapporte que plus de 5000 femmes représentant différentes couches sociales et corps de métier sont venues à la rencontre du président de la République, Félix Tshisekedi, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, ce mercredi 8 mars 2023. Contrairement aux traditionnels défilés en pagne, indique ce tabloïd, cette année, les femmes ont innové en invitant le Chef de l’État à une séance de dialogue direct avec lui sur un certain nombre des questions liées à la condition des femmes et la promotion de leurs droits. Selon ce portail, ce format interactif est mieux adapté au contexte de la situation sociale dramatique des femmes de l’Est du pays. A son arrivée dans l’hémicycle du Palais du Peuple de Kinshasa, note ce journal, le Président Tshisekedi a été vivement ovationné en guise d’accueil et d’encouragement par des milliers de femmes qui voulaient marquer leur soutien à la politique volontariste de promotion de la femme congolaise menée par le gouvernement. « L’Avenir » écrit que le « Dialogue des femmes avec le Président de la République «, format choisi par le Ministère du Genre, Famille et Enfant a permis aux femmes de s’exprimer librement, chacune suivant sa catégorie professionnelle et sociale. Dans leurs différentes interventions, toutes les femmes présentes sont revenues sur la dénonciation et condamnation de l’agression de la RDC par le Rwanda, dont la femme congolaise est une des première victime innocente car elle paie à chaque minute un très lourd tribut à ce conflit, souligne ce journal.

« La Tempête des tropiques » reste sur la même voie. Ce quotidien barre sa Une : « Fatshi pour une société paritaire et égalitaire contre les discriminations basées sur le Genre ». Ce journal révèle que le Président de la République, Félix Tshisekedi a plaidé pour une société paritaire et égalitaire en veillant au renforcement des droits fondamentaux des femmes, seule condition pour aboutir à l’avènement d’une société où les discriminations basées sur le genre n’auront plus droit de cité. Selon ce portail, le Chef de l’Etat a déploré le fait que « les jeunes filles et les femmes ont trop souvent été reléguées à un rôle secondaire au sein des familles qui se traduit notamment par la réduction voire l’annihilation de toutes les perspectives et d’émancipation leur offertes, pourtant au nom des principes archaïques et rétrogrades qui ont, malheureusement consacré et circonscrit aux seuls champs de l’homme les activités extérieures les plus nobles ou les plus libératrices ». Le Chef de l’Etat, signale ce tabloïd, a fait remarquer que ces attitudes et croyances consacrent indument l’inégalité tout comme l’exploitation de la femme. Félix Tshisekedi, précise ce quotidien, a également plaidé pour la rupture avec cette  » culture d’indignité  » et d’ouvrir les horizons d’une société  » paritaire et égalitaire « , notamment l’accès des filles, jeunes filles et femmes à l’éducation et aux Droits fondamentaux.

De son côté, « Le Potentiel » fait savoir que le Président de la République a, dans son message au Palais du peuple, réitéré sa détermination à défendre les droits des femmes et à changer la tradition des stéréotypes qui réduisent les femmes aux activités ménagères. Désigné Champion de la Masculinité positive par ses pairs de l’Union Africaine en raison de ses efforts inlassables pour la promotion des droits des femmes, rappelle ce tabloïd, Félix Tshisekedi a fait part de son intention de créer un Fonds pour la promotion des droits des femmes. Depuis son arrivée à la tête du pays, signale ce portail, le Chef de l’Etat multiplie les actions de revalorisation de la femme congolaise. Sous son mandat, plusieurs femmes ont été promues dans différents secteurs : Gouvernement, administration, magistrature, armée, et autres. Cette année, note « Le Potentiel », la Journée Internationale des femmes est placée, en RDC, sous le thème : « Éducation numérique égalitaire pour la paix et l’autonomisation des femmes et des filles en RDC ».

« Forum des As » indique qu’au Palais du Peuple, le premier citoyen congolais a reconnu et salué le rôle de la femme dans la stabilisation et la conduite de la cellule familiale en prolongement de celui dévolu par l’école, pierre angulaire de la pérennisation et du progrès de notre société. « Je formule le vœu de voir la femme de la RDC vivre dans un monde exempt de violences sexuelles, un monde où le numérique sera à la portée de toutes, et j’entretiens l’espoir de voir   un Congo qui  assure pleinement l’égalité des sexes en matière d’innovation, d’accès aux Nouvelles technologies et d’éducation au numérique», a rêvé « le champion de la masculinité positive », rappelle ce quotidien.  Félix Tshisekedi a en outre remercié la Ministre du Genre et les partenaires techniques et financiers, et invite les organisations féminines à continuer à travers le pays à continuer à agir au quotidien pour changer les conditions de vie de la Congolaise, écrit ce portail. Enfin, souligne « Forum des AS », la Ministre du Genre a invité toutes les femmes de la République à se lever pour soutenir le Chef de l’État dans la quête de la paix au pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut