17 avril 2024

Identification et enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3 : le Rapporteur Adjoint de la CENI a lancé l’opération à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu

Goma, jeudi 16 février 2023 – Comme le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) Denis KADIMA KAZADI l’a effectué à Kisangani, à la province de la Tshopo, lançant officiellement l’identification et l’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3, le Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO, a accompli le même exercice dans le Nord-Kivu. A appris INFOPLUS-RDC.COM de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Devant les autorités politico-administratives et militaires locales, les membres de la société civile dans sa diversité venus assister à la circonstance, le Rapporteur Adjoint de la CENI a exprimé la détermination de la Centrale électorale à respecter son calendrier qu’elle a rendu public.

« C’est pour moi un honneur de vous voir ce matin, ici dans les bureaux de la CENI pour prendre part à cette cérémonie. Vous vous souviendrez qu’en novembre dernier, quand le Président Denis KADIMA avait rendu public le calendrier électoral, plusieurs personnes étaient sceptiques concernant sa mise en œuvre. Mais présentement, vous constatez que le calendrier avait fixé le début de l’enrôlement pour l’AO3 en date du jeudi 16 février 2023, c’est le cas aujourd’hui, comme l’atteste cette cérémonie », a-t-il souligné.

Avant de renchérir : « Nous allons ouvrir 1004 centres d’inscription dans la province du Nord-Kivu et nous allons aussi prendre en compte, Les déplacés internes qui se trouvent dans les camps des déplacés. Il s’agit notamment de Rutshuru, de Masisi et de Beni territoire. Nous tenons au moins à préciser que, le maire de la ville a insisté sur le fait que seuls les Congolais ont droit de venir se faire enrôler conformément aux dispositions de la loi », a précisé Paul MUHINDO.

Le membre du bureau de la CENI s’est également rendu à l’EP 1 Kibumba, pour assister à l’enrôlement des déplacés de Nyiragongo que les affres de la guerre ont contraint à l’errance, actuellement basés dans le camp de Kanyaruchina, à environ 7 km de la ligne de front.

« Nous sommes à l’EP1 Kibumba, comme nous l’avons dit, la CENI avait déjà prévu des dispositions pour enrôler les personnes déplacées. Vous voyez, nous sommes dans un camp des déplacés et ici nous sommes précisément à Nyragongo, il y a les ennemies de la République, les terroristes qui avaient chassé nos populations dans la partie Kibumba et ce sont maintenant ces populations qui, se retrouvant dans ces camps de déplacés, que nous sommes en train d’enrôler. Parce qu’en RDC on ne peut pas prendre le pouvoir par les armes. Ce sont ces populations qui avec leur carte, devront choisir celui qui deviendra leur député, leur président, leur bourgmestre ou leur maire. Voilà pourquoi nous sommes nous-mêmes descendus pour nous enquérir de cette situation, et c’est comme ça que vous voyez elles ont bien leur carte et nous allons aussi prendre les autres déplacés et ces machines sont destinées à prendre en compte uniquement les déplacés venus de Kibumba donc ceux qui ont fui dans la partie Nyragongo », a souligné le Rapporteur Adjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut