4 mars 2024

Identification et enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 2 : Denis KADIMA encourage la population des provinces concernées à se rendre dans les centres d’inscription et ne pas attendre le dernier jour

Kananga, mercredi 25 janvier 2023 – Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a lancé, à l’école Buena Muntu 1 de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central où il est arrivé le mercredi 25 janvier 2023, l’opération d’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 2. A appris INFOPLUS RDC.COM de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Bien avant de lancer officiellement cette deuxième phase de concerne 9 provinces (Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru, Tanganyika) et de 3 pays où vivent les Congolais (Afrique du Sud, Belgique et France), le numéro un de la CENI s’est entretenu avec le gouverneur de province John Kabeya Shikayi.

Se réjouissant du bon déroulement de l’opération dans cette partie du pays, première étape de la ronde qu’il effectue qui le conduira, au pas de charge, dans 5 des provinces concernées.

« Nous avons déployé tout le matériel et là où ce n’est pas encore le cas, nous nous attelons à la faire. Le personnel étant formé et comme vous pouvez le constater l’enrôlement a déjà commencé et juste avant mon arrivée à l’endroit où nous sommes et je viens de l’intérieur, une bonne trentaine de personnes se sont déjà inscrites. Les choses très bien. Vous parlez en termes de garantie ? La CENI est bien là pour s’assurer que chaque Congolais du Kasaï-Central et des autres provinces concernées puissent être inscrit et recevoir sa carte d’électeur qui lui permettra plus tard d’avoir la carte d’identité. Nous sommes là donc jusqu’à ce que cela soit réalisé à 100%. J’encourage la population à venir à temps, ne pas attendre le dernier jour, car ce processus ne durera que 30 jours. Un peu partout nous avons ouvert et là où cela n’a pas été le cas, nous allons sans doute nous rattraper », a déclaré Denis KADIMA KAZADI.

Avant de renchérir : « Mes attentes c’est que la population comprenne le bien-fondé de cet exercice. C’est un processus qui doit impliquer tous les Congolais en âge de voter et qui remplissent toutes les autres conditions. Et ici dans cette aire opérationnelle, nous attendons un peu plus de 15 millions de personnes. Ça signifie que c’est un grand nombre. J’encourage vraiment la population du Kasai-Central et des autres 8 provinces de venir s’enrôler en masse et de ne pas attendre la dernière minute ».

Denis KADIMA KAZADI a dit toute la détermination de la CENI à rectifier le tir. « Nous avons déjà fait 30 jours à Kinshasa et nous avons beaucoup appris. Les erreurs qui ont été commises avant, le manque de familiarité avec les machines, c’est des choses qui ont été résolues. Donc nous sommes confiants que les leçons apprises dans l’aire opérationnelle 1 vont servir dans l’aire opérationnelle 2, et les choses iront pour le mieux », a-t-il rassuré.

L’étape de Kananga a été marquée par la visite effectuée dans quelques centres d’inscription où il a eu des échanges avec les préposés à la tâche, avant d’observer une halte au secrétariat exécutif provincial pour d’amples informations sur l’état des lieux de la situation au plan local.

Les agents de la CENI lui ont fait part des desiderata. Dénis Kadima a fait promesse d’en tenir compte pour leur résolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut