19 juin 2024

FOGEC : cérémonie de remise de chèques à la deuxième cohorte de financement à Kinshasa

Venus de différentes provinces du pays, 30 entrepreneurs ont bénéficié du Fonds de Garantie d’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC), au cours d’une cérémonie de la deuxième cohorte, mercredi 28 décembre 2022 à Kinshasa, des chèques pour la poursuite de leurs activités entrepreneuriales. Il s’agit notamment, des entrepreneurs œuvrant dans les secteurs de la cordonnerie, de service d’assainissement environnemental, de l’élevage, de l’agro-alimentaire, de la savonnerie, de la menuiserie… A constaté infoplus-rdc.com

Lors de sa prise de parole, le Directeur Général de FOGEC, Laurent Munzemba Kompa, a exprimé sa satisfaction : « (…)Nous sommes fiers de voir que nous réalisons aujourd’hui ce qui était mythe et rêve pour plus d’un Congolais, en remettant les chèques allant de 5 000 à 47 500 dollars américains aux entrepreneurs venus de différentes Provinces de la République Démocratique du Congo pour confirmer la promesse du Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, de faire des Congolais des millionnaires (…) ».

Et de poursuivre : « (…) le FOGEC a commencé plus bas par l’octroi aux 10 entrepreneurs de la première cohorte, d’un montant global de 150.000 dollars américains et aujourd’hui ils sont à 30, pour près de 500.000 dollars US de financement débloqués par le Gouvernement de la République (…) Ce financement est rendu possible grâce à un partenariat entre le FOGEC et ECOBANK qui a donné des conditions plus concurrentielles pour les Petites et moyennes entreprises (PME) afin de mériter de la confiance que les institutions du pays ont mise en eux (…) ».

Avant d’ajouter : « (…) dans l’avenir, le FOGEC et ECOBANK vont octroyer des fonds aux bénéficiaires de la 3ème cohorte pour le besoin de la cause, constituant un progrès enregistré en RDC (…) En outre, cette fois nous parlons d’une représentation nationale étant donné que les bénéficiaires proviennent de différentes Provinces dont 17 de Kinshasa, 7 de l’espace Grand Kasaï, 5 du Grand Kivu et 2 du Grand Equateur sélectionnés sur base des critères établis pour le besoin de la cause et ce, après analyse et étude minutieuse des dossiers des candidatures invités à Kinshasa pour récupérer, à main propre, leurs chèques afin d’éviter tout désagrément pouvant intervenir par personne interposée (…) ».

À en croire le Directeur Général de FOGEC, le choix des 4 espaces retenus pour cette deuxième cohorte est dicté par la seule raison que ce sont ces Provinces qui ont envoyé, en temps réel, leurs dossiers des candidatures au FOGEC. Ce temps réel a permis au FOGEC de descendre sur le terrain en vue de se rendre compte de l’existence et du fonctionnement de leurs entreprises. Non sans déplorer le désintéressement des autres régions de la République à ce processus qui matérialise la promesse du Chef de l’Etat de faire des Congolais des millionnaires.

Il sied de noter que dans le cadre de la synergie entre les établissements publics, le FOGEC envisage de mettre en place un système qui pourra faire également intervenir les entreprises comme l’Agence Nationale de Développement de l’Entrepreneuriat Congolais (ANADEC) et les autres entreprises intervenant dans ce domaine pour atteindre les autres Provinces telles que le Kongo Central, le Tanganyika, le Katanga pour plus de couverture pour la prochaine fois.

Au finish, le Directeur Général de FOGEC a exhorté les bénéficiaires de ces fonds à tout mettre en œuvre pour mériter de la confiance placée en leurs personnes car, a-t-il souligné, les biens publics ne sont pas les biens sans maitres mais par contre, ce sont des biens appartenant aux multiples maitres, martelant que l’argent dont ils ont bénéficié appartient à des milliers des Congolais. Somme toute, les bénéficiaires doivent prendre conscience de la lourde responsabilité qui leur est confiée par leurs comportements, leurs gestions et leurs rentabilités.

À titre de rappel, la première cohorte de financement avait eu lieu le 11 octobre 2022 à Kinshasa et a connu la participation de 10 jeunes entrepreneurs de Kinshasa.

Indiquons que le FOGEC est un établissement public créé par Décret du 31 octobre 2020 qui matérialise la vision du Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et constitue la cheville ouvrière sur laquelle se fonde la matérialisation de la création des millionnaires congolais en s’érigeant en garantie par excellence en faveur des entrepreneurs congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut