20 avril 2024

Évaluation des dégâts causés par la pluie torrentielle: le Premier Ministre a présidé une réunion de crise ayant décidé de décréter 3 jours de deuil national sur instruction du Chef de l’État

Après sa descente sur le terrain dans l’avant-midi pour évaluer les dégâts causés par la pluie torrentielle qui s’est abattue sur la ville de Kinshasa la nuit du lundi 12 au mardi 13 décembre 2022, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé dans la soirée une réunion de crise à laquelle ont pris part quelques ministres sectoriels, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, le Commissaire provincial de la Police et d’autres personnalités concernées. A appris infoplus-rdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Primature.

Suite à d’énormes pertes en vies humaines enregistrées, notamment plus de 120 morts dans la capitale, au cours de cette réunion, le Chef du Gouvernement, sur instruction du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui est très touché par ce drame, a décidé de décréter 3 jours de deuil national à partir de ce mercredi 14 décembre 2022.

Selon le Vice-Premier Ministre en charge de l’Interieur qui a fait le compte rendu de cette réunion à la presse, le Gouvernement prendra en charge les obsèques de toutes les personnes décédées. Des dispositions utiles seront prises pour que les activités funéraires soient organisées par commune pour éviter que les familles n’effectuent des longues distances pour venir à un seul lieu. 

« Il fallait que le Gouvernement et la ville de Kinshasa se rendent sur plusieurs sites pour faire le constat. Après ce constat, le Premier Ministre venait de nous réunir pour faire le point sur tout ce que nous avons pu vivre. Sur instruction de son Excellence Monsieur le Président de la République, il vient d’être décidé l’organisation d’un deuil national pour trois jours. A la même occasion, son Excellence Monsieur le Président de la République a demandé au Premier Ministre qui, à son tour, nous a instruits de pouvoir présenter leurs condoléances les plus attristées à toutes les familles éprouvées ce jour. Donc à partir de demain, le Congo est en deuil après que nous ayons fait le point et que le Président de la République nous ait donné les instructions. Il a été décidé entre autres que des démolitions soient faîtes sur des sites bien identifiés. Le Gouverneur de la province de Kinshasa a été instruit de pouvoir identifier tous ces sites, de prendre un acte en conformité avec la Loi. Et le plus rapidement possible, cela devra être fait. Fermer et ça c’est une fois de plus, les sites qui posent problème à ce jour pour que s’il y avait des travaux hier, alors que ces problèmes là continuaient à se poser, que ça soient fermés. Nous le disons une fois de plus parce que vous allez vous rappeller qu’à la Primature, une réunion a été tenue autour de cette question et il a été demandé au ministre des affaires foncières et au ministre de l’urbanisme et habitat de faire le rapport au Gouvernement de la République pour que des mesures adéquates soient prises. Nous revenons sur ce dossier, tout doit être mis en œuvre. D’ailleurs il existe, à la demande du Président de la République, un rapport qui devrait être présenté en conseil des ministres pour que cette situation soit prise en charge par le Gouvernement de la République qui l’aura décidé en conseil des ministres. C’est en études, mais l’option vient d’être levée pour que ce deuil là, se fasse à travers des communes. Nous allons fixer des sites effectivement pour ne pas contraindre nombreuses familles à pouvoir se déplacer de chez elles et venir à un seul endroit. Donc très techniquement, le ministère des affaires sociales et Actions humanitaires, avec le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, vont étudier la question et ils vont nous proposer ce qui devra être prises comme mesures par rapport à tout ça. Le deuil sera pris en charges par le Gouvernement de la République », a déclaré Daniel Aselo.

Notons par ailleurs que pour ce qui concerne les travaux de réhabilitation de la route de Matadi qui a été coupée au niveau de Mitendi, le VPM Aselo a laissé entendre que les travaux sont en train de se faire, et ça va se dérouler entre 4 à 5 jours.

« Mais dès ce soir déjà, les techniciens nous ont affirmé qu’ils feront tout pour qu’un petit passage pour les piétons soit déjà dessiné », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut