4 mars 2024

Enseignement : l’instauration d’une vraie culture de paix, de développement et du vivre ensemble au cœur d’un Atelier au Centre Nganda à Kinshasa

Réfléchir et donner des orientations pour instaurer une vraie culture de paix, de développement et du vivre ensemble dans le chef des élèves congolais. Tel est l’objectif de l’Atelier sur l’éducation à la paix, le développement et le vivre ensemble dont les travaux ont été clôturés par le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le Professeur Tony MWABA KAZADI jeudi 27 avril 2023 au Centre Nganda dans la Commune de Kintambo à Kinshasa. A constaté infoplusrdc.com

Ces assises de trois jours (du 25 au 27 avril) ont réuni tous les Coordinateurs des écoles catholiques de la RDC, y compris les partenaires techniques et financiers du sous-secteur.

Dans de sa prise de parole, le Ministre de l’EPST a d’abord félicité les organisateurs pour le thème choisi, qui selon lui, cadre avec la situation qui prévaut actuellement dans la partie Est de la République. Non sans rappeler le rôle de l’éducation dans la dynamique de paix mais aussi de développement et de vivre ensemble. Il a exhorté les coordinateurs des écoles conventionnées catholiques à faire de ces valeurs, une priorité, afin de les inculquer aux jeunes élèves, gage d’une citoyenneté positive au bénéfice de la RDC.

Le Professeur Tony MWABA KAZADI a, somme toute, appelé à la mobilisation et l’accompagnement des partenaires de l’État congolais dans la gestion des établissements scolaires, dont l’Église Catholique, dans le but de poursuivre avec la lutte contre les antivaleurs pour pérenniser la gratuité de l’enseignement primaire public qui s’inscrit dans le cadre du front sur l’accès à une éducation de qualité, l’amélioration des conditions d’apprentissage ainsi que l’amélioration des conditions socio-professionnelles des enseignants.

Abondant dans le même sens, le Coordinateur national des écoles conventionnées catholiques, l’Abbé Noël NTUNGU BISIBU, a, lors d’une interview accordée à la presse à l’issue des travaux de cet Atelier, rappelé la mission d’une école qui consiste à former, encadrer et éduquer. Les écoles catholiques prônent toujours une formation d’excellence, a-t-il souligné, estimant aussi qu’il est temps de rebâtir une vraie culture de paix et de vivre ensemble, bâtir un système éducatif de qualité reposant sur un personnel enseignant et administratif de mieux en mieux formé, motivé, nourri aux valeurs éthiques, morales et civiques, prestant dans des meilleures conditions professionnelles.

À titre de rappel, en RDC, plus de 71% des écoles primaires et 63.8% au niveau secondaire sont gérées par les réseaux conventionnés dont plus de 80% par les conventionnés catholiques.

Les écoles créées par des personnes morales ou par des confessions religieuses et subsidiées par l’Etat avaient signé, le 26.02.1977, une convention de gestion des écoles nationales avec le gouvernement par laquelle elles seront dorénavant sous le régime des écoles publiques conventionnées, tandis que les écoles créées et gérées directement par l’Etat sont dénommées écoles publiques non conventionnées ou officielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut