17 avril 2024

Élections 2023 : l’Union Européenne attache une importance particulière à l’inclusivité et à la transparence des scrutins à venir

Kinshasa, jeudi 09 mars 2023 – Le premier Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Bienvenu ILANGA LEMBOW a eu une séance de travail, dans la salle Abbé Appolinaire Malumalu, au siège de la CENI, avec une délégation de l’Union européenne (UE), conduite par Yamina GUERFI, chargée du groupe Afrique au Service européen pour l’action extérieure.
Le Secrétaire Exécutif National, Thotho MABIKU TOTOKANI ainsi que le Directeur de cabinet du Président de la CENI, Dieudonné TSHIYOYO participaient également à cette rencontre. A appris INFOPLUS-RDC.COM auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Composée de 34 personnes, la délégation de l’Union européenne est venue s’enquérir de l’évolution du processus électoral en cours, en accordant une attention particulière au caractère transparent et inclusif des élections prévues en décembre 2023.

D’entrée de jeu, le premier Vice-président de la CENI a, au nom du Président Denis KADIMA (empêché), fait l’état de lieux du processus électoral en cours, en mettant en avant les réalisations accomplies à mi-parcours notamment l’adoption du Plan stratégique opérationnel, l’élaboration de la Feuille de route, la mise en place des cadres de concertation avec les parties prenantes, la publication du calendrier électoral et l’opération de Révision du Fichier Électoral.

Il s’en est suivi des échanges au cours desquels les délégués de l’Union européenne ont, à travers les diverses questions posées, voulu en savoir un peu plus.

Le premier Vice-Président de la Centrale électorale s’est employé à apporter l’éclairage nécessaire à travers les éléments de réponses fournis.

Au sortir de l’audience, la délégation s’est exprimée en ces termes :

« Nous sommes le groupe qui prépare au niveau de Bruxelles les décisions de l’Union européenne au compte de l’Afrique subsaharienne. Comme vous le savez, l’Union européenne attache beaucoup d’importance à l’inclusivité et la transparence des élections. Donc, c’était une séance de travail pour voir comment la CENI prépare concrètement la tenue des élections de décembre 2023 », a confié Yamina GUERFI à l’issue de ces moments d’échanges.

Et de poursuivre : « Nous avons eu une très bonne discussion. Les autorités de la CENI nous ont fait part du processus d’enrôlement qui est en cours, mais aussi de la possibilité pour la première fois, d’intégrer les Congolais résidant à l’étranger, dans une phase pilote qui comprend cinq pays. Nous avons aussi visité plusieurs endroits dans les locaux de la CENI tels que la Direction des archives, la Direction Informatique, la salle où sont collectées les données. Nous avons une impression positive du travail que la CENI est en train d’effectuer actuellement ».

Pour rappel, l’opération d’identification et d’enrôlement des Congolais résidant à l’étranger permettra à ces derniers de voter exclusivement pour la Présidentielle en se rendant aux ambassades de la RDC dans les pays concernés par cette phase pilote (Afrique du Sud, la Belgique, la France, le Canada et les États-Unis d’Amérique).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut