24 mai 2024

Coupe du Monde 2022: L’Afrique bien représentée aux 8èmes de finale

Sur les cinq représentants du continent africain, le Sénégal et le Maroc vont défendre crânement les chances des équipes africaines d’accéder aux quarts de finale et le coup est jouable pour ces formations qui étaient déjà les favorites du continent pour passer l’étape des matchs de groupe. A constaté infoplus-rdc.com

Le Mondial qatari a été marqué par de nombreuses surprises lors des matchs de poule, avec les défaites et désillusions d’équipes figurant parmi les favoris. C’est le cas particulièrement des Allemands et des Belges, rentrés plus tôt que prévues dans leurs pays.

Concernant la participation africaine, elle a été plutôt un succès, comparativement aux éditions précédentes, particulièrement celle de 2018 en Russie marquée par l’élimination de toutes les équipes africaines dès le premier tour. Au total, les 5 représentants africains ont décroché 7 victoires -Maroc (2), Sénégal (2), Ghana (1), Cameroun (1) et Tunisie (1)-, 3 nuls -Maroc (1), Cameroun (1) et Tunisie (1)- et 5 défaites -Ghana (2), Sénégal (1), Cameroun (1) et Tunisie (1).

Si l’accès aux 8èmes de finale à l’issue des derniers matchs de poule étaient une mission difficile aussi bien pour la Tunisie que pour le Cameroun, les Black Stars du Ghana avaient leurs chances en main. Une victoire, et même un nul leur aurait suffi pour passer aux 8èmes. Deuxièmes de leur poule avant l’ultime journée, ils ont perdu par 2 buts à 0 face à l’Uruguay. Le penalty raté par le capitaine André Ayew à la 21e minute a été fatal, changeant la physionomie du match que ses coéquipiers et lui maîtrisaient pourtant. Profitant de ce changement de rythme, les Uruguayens ont marqué 2 buts en 6 minutes. Une défaite qui empêche l’Afrique de porter 3 équipes en 8ème de finale.

Bien qu’en évolution, cette moisson reste faible par rapport au potentiel des équipes africaines qualifiées. Désormais, tous les espoirs du continent reposent sur les Lions de la Téranga et les Lions de l’Atlas. A noter que ces deux équipes sont entraînées par des sélectionneurs locaux: Aliou Cissé pour le Sénégal et Walid Regragui pour le Royaume chérifien, à l’instar d’ailleurs des 3 autres équipes africaines éliminées.Le Sénégal jouera un match crucial contre l’Angleterre, l’une des équipes favorites de la compétition emmenée par Harry Kane et les jeunes Marcus Rashford, Phil Foden, Bukayo Saka… Seulement, les Lions de la Téranga version 2022 disposent aussi d’un potentiel qui leur permet d’égaler leurs illustres adversaires, et ce, en dépit de l’absence de Sadio Mané, le deuxième meilleur joueur du monde, blessé à la veille du début de la compétition.Outre le fait de disposer de l’un des meilleurs gardiens de buts au monde, Mendy, quand il est en forme, le Sénégal est une équipe qui prend peu de buts et qui commence à en marquer davantage. Avec un mix de joueurs expérimentés dont le capitaine Kalidou Koulibaly, Gana Guèye et Kouyaté, et des jeunes ambitieux et décomplexés comme Abdou Diallo, Boulay Dia, Bamba Dieng, Ilimane Ndiaye et le virevoltant Ismaïla Sarr, qui connaît bien le football anglais, le Sénégal peut bien déjouer les pronostics et se qualifier en quart de finale du Mondial qatari.Idem pour les Lions de l’Atlas qui doivent affronter la Roja espagnole. Après un sans-faute lors des matchs de poule avec un nul (0-0) contre la Croatie, vice-championne du monde en titre, une belle victoire face à la Belgique (2-0) et une autre contre le Canada (2-1), terminant premier de sa poule, le Maroc joue décomplexé et affrontera l’Espagne avec les mêmes chances de qualification en quart de finale.Le portier Yassine Bounou, le capitaine Romain Saïss, l’infatigable milieu de terrain Sofyan Amrabatt, l’un des meilleurs joueurs depuis le début de la compétition, Hakim Ziyech, Achraf Hakimi, En-Nesyri… Le Maroc dispose de plusieurs joueurs expérimentés qui pourront faire face à la jeunesse de la Roja. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à la dernière journée de la phase de groupes de l’édition 2018, sanctionnée par un nul 2-2. L’heure de la revanche a sonné pour les Lions de l’Atlas.À titre de rappel, pour la première fois, une équipe africaine (Cameroun) a infligé une défaite à l’équipe nationale du Brésil (1-0) dans cette compétition.Il sied de noter qu’avec les qualifications du Japon, de l’Australie, des États-Unis et de deux pays africains, six continents géographiques sont représentés en huitièmes de finale. Une première pour une Coupe du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut