24 mai 2024

Coopération: la RDC et la Zambie déterminées à
concrétiser le projet commun de fabrication des batteries électriques à partir des matières premières locales

Dans le cadre de l’accord de coopération sur la mise en place d’une chaîne des valeurs sur la fabrication des batteries et des énergies propres dans les tout prochains jours, entre le Président Congolais Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et son Homologue zambien Hakande HICHILEMA, le Ministre des Finances, Nicolas KAZADI, a pris une part active à une réunion à LUSAKA en Zambie au Palais présidentiel, le mercredi 09 mars 2022. Rapporte la Cellule de Communication du Ministère des Finances.
Pour cette mission, le Ministre des Finances était accompagné par le
Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en Charge des Investissements ainsi que de quelques experts du Ministère de l’Industrie.
Il s’est agit d’une grande réunion d’harmonisation des vues entre la République de Zambie et la République Démocratique du Congo, à la suite de DRC-AFRICA Business forum, organisé en novembre 2021 à Kinshasa par le Ministère de l’industrie en présence de plusieurs Chefs d’Etat et des gouvernements, y compris celui de la Zambie.
Ce moment historique était une opportunité sans précédent qui a permis de poser les jalons de cette initiative salvatrice et transformatrice pour le continent africain.
Considérant que la RDC et la Zambie, États frontaliers disposent de
plus de 70% des réserves mondiales du cobalt, il est inévitablement de
bon aloi que les deux États harmonisent leurs politiques et stratégies de développement dans certains secteurs porteurs de croissance, en l’occurrence, les mines et l’industrie pour une coopération WIN-WIN.
Dès lors, la Zambie et la RDC conviennent de mettre en
place un cadre de gouvernance commun, dénommé le Conseil de la Batterie de la RDC et de la Zambie (DRC-ZAMBIA Battery Council), dont le Comité Exécutif sera composé de deux Chefs d’États, de la Secrétaire Générale Adjointe de la Communauté Economique Africaine pour les
Nations Unies, ainsi que du Président d’Afrexim Bank, en tant que partenaire financier. Cet organe de gouvernance sera doté d’un Comité Technique en charge du suivi et de
l’évaluation de l’initiative.
Tout aussi, sera-t-il aussi question de créer un cadre législatif et
réglementaire harmonisé ainsi qu’un système d’incitations commun aux deux États, pour un environnement des affaires favorable au développement de la chaîne des valeurs et du microcosme
économique florissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut