22 mai 2024

Convocation de l’Electorat pour l’élection des Députés Nationaux : au total 171 bureaux de réception et de traitement des candidatures seront ouverts à partir de ce lundi 26 juin 2023 (Denis KADIMA KAZADI)

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI a piloté, dimanche 25 juin 2023, à la Salle Abbé Appolinaire Malu Malu au siège de la CENI à Kinshasa, la cérémonie de la convocation de l’électorat pour l’élection des députés nationaux du 20 décembre 2023. En présence notamment des membres de l’Assemblée plénière. A constaté infoplusrdc.com

Pour se faire, au total 171 bureaux de réception et de traitement des candidatures seront ouverts à partir de ce lundi 26 juin, a annoncé Denis Kadima Kazadi, président de la CENI.

Au sujet des candidats ayant perdus leurs cartes d’électeurs, le Numéro 1 de la CENI a rassuré que les dispositions sont notamment prises au niveau de chaque BRTC. « Aucun problème ne se pose », a-t-il confié. Ainsi, dès ce lundi, l’opération pour la délivrance des duplicatas dans les antennes de la CENI va débuter à travers le pays.

Le président Denis KADIMA KAZADI a présenté la situation sécuritaire dans le Territoire de Kwamouth dans la Province de Mai-Ndombe. Initialement prévue pour ce lundi 26 juin, la CENI a renvoyé à une date ultérieure, l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans ce Territoire.

« (…) Contrairement à son Communiqué N°25 du 12 juin 2023, la CENI renvoie à une date ultérieure l’enrôlement des électeurs dans le Territoire de Kwamouth dans la Province du Maï-Ndombe en attendant d’ultimes consultations avec les autorités sécuritaires (…) », a-t-il fait savoir.

Cependant, a souligné le Patron de la Centrale Électorale, la CENI tient à respecter son calendrier et à organiser les élections en décembre 2023, en dépit du report de cette opération dans cette partie de la Province du Maï-ndombe.

« (…) L’élection est un processus complexe qui exige la participation de tous les parties prenantes. La CENI compte jouer pleinement son rôle. Elle n’est pas intransigeante, mais elle ne transige pas au délai constitutionnel (…) », a-t-il mentionné.

L’occasion faisant le larron, la plus haute autorité de la CENI a annoncé pour bientôt une rencontre avec les leaders politiques principalement de ceux l’Opposition en vue d’explorer d’autres pistes. Non sans rassurer que les recommandations faites sur le Fichier Électoral seront bien prises en compte.

« (…) Les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante sont tous animés de bonne foi et d’un sens élevé d’éthique raison pour laquelle la CENI agit en toute indépendance pour assurer le déroulement des élections transparentes et dignes de confiance de l’opinion publique. C’est ainsi que j’annonce la tenue dans les prochains jours des rencontres avec des leaders politiques particulièrement ceux de l’opposition. Cette démarche vise avant tout à explorer ensemble des solutions réalistes pour un processus plus inclusif (…) », a-t-il fait savoir.

Au nom de son institution, Denis KADIMA a rassuré quant à la mise en application de différentes recommandations issues de l’audit externe du fichier électoral, principalement la publication anticipée des listes des électeurs.

Les défis sécuritaires et financiers qui persistent jusqu’à présent, au cours de ce processus électoral, a prévenu le président de la CENI, risquent d’empêcher la tenue des élections générales en décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut