24 mai 2024

CNDH-RDC : prestation de serment des membres de la 2e mandature à la Cour Constitutionnelle

Après leur élection vendredi 17 février 2023, les neuf membres de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la RDC (CNDH-RDC) ont prêté serment, mardi 21 février 2023, devant la Cour Constitutionnelle, à Kinshasa. Ce, après que la Cour Constitutionnelle ait déclaré conforme à la Constitution le Règlement Intérieur de la CNDH-RDC adopté lors de la séance plénière de sa deuxième mandature (2023-2028), lundi 6 février 2023. A constaté INFOPLUS-RDC.COM

« (…) je jure sur l’honneur de la CNDH de respecter la Constitution et les Lois de la RDC, de remplir loyalement et fidèlement les fonctions des membres de la CNDH. Je prends l’engagement solennel d’exercer aucune activité susceptible de nuire à l’indépendance et à la transparence de la CNDH, de m’enquérir à l’obligation de confidentialité même après la cessation de mes fonctions (…) », a juré le président du bureau de la deuxième mandature (2023-2028) de la CNDH-RDC, Paul N’SAPU MUKULU, devant la Cour Constitutionnelle.

Les neuf animateurs de la CNDH nouvellement investis, par une ordonnance présidentielle, sont : 1)Monsieur N’SAPU MUKULU Paul (65 ans); il est représentant des
organisations non gouvernementales des Droits de l’Homme;
2)Madame MBAMBA KONA Joëlle(37 ans); elle est la représentante des
ordres professionnels;
3)Monsieur KIMBUMBU DIDO Didier: (56 ans); il est le représentant des
syndicats;
4)Monsieur KALINDYE BYANJIRADieudonné : (58 ans); il est le
représentant des universitaires;
5) Monsieur EALE BOSELA EKAKHOLRemy-Paul: (64 ans); il est le
premier représentant des confessions religieuses;
6)Madame NGONGO FURAHA Véronique: (51 ans); elle est la deuxième
représentante des confessions religieuses;
7)Monsieur TSHIBANDA NDUBAJean-Richard : (55 ans); il est le
représentant des personnes avec handicap;
8)Madame KAPINGA NTUMBAGisèle: (53 ans); elle est la représentante
des organisations non gouvernementales des droits spécifiques de la femme;
9)Madame LOKONYA SEFU Paulette, (35ans); elle est la représentante des
personnes vivants avec le VIH/Sida».

Après la prestation de serment, il y aura remise-reprise entre les membres du bureau sortant et les entrants dans les tout prochains jours.

Dans ses interventions depuis qu’il pilote cette Institution d’Appui à la Démocratie, Paul N’SAPU MUKULU ne cesse d’exhorter ses collègues à mettre ensemble leurs idées, compétences, intelligences, ferveurs, réseaux et ressources pour consolider la CNDH dans sa pluralité afin qu’elle puisse contribuer à la protection et à la promotion des droits de l’homme en RDC.

D’après la loi organique n° 13/011 du 21 mars 2013 portant institution, organisation et fonctionnement de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, Cette Institution d’Appui à la Démocratie est un organisme technique et consultatif chargé de la promotion et de la protection des droits de l’homme. Elle veille au respect des droits de l’homme et des mécanismes de garantie des libertés fondamentales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut