20 avril 2024

Clôture des activités de la Journée Internationale pour la lutte des droits de la femme : les femmes appelées à œuvrer pour la réduction des inégalités dans le numérique

Kinshasa, vendredi 14 avril 2023 – Le Membre de la Plénière de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Mme Joséphine NGALULA, a pris une part active, au nom du Président de la Centrale Électorale, Denis KADIMA KAZADI, à la clôture, jeudi 13 avril 2023, des activités liées à la célébration de la Journée internationale de lutte pour les droits de la femme. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la CENI.

Lieu choisi : le chapiteau du Collège Boboto où, à l’initiative du Ministère de Genre, Famille et Enfant appuyée par ONU-Femmes, la cérémonie organisée a connu la participation de plusieurs femmes cadres des entreprises publiques et privées et les femmes leaders de la Société Civile ainsi que des Représentants des organismes notamment l’Union Européenne.

Dans son intervention, la Secrétaire Générale au Genre, Famille et Enfant, Esther KAMWANYA BIAYI, a circonscrit le contexte de cette manifestation, rappelant à l’auditoire les différents thèmes mondial et national exploités cette année.

Pour sa part, Viviane KITETE, déléguée de la Société Civile, a salué l’implication des autorités de la RDC, pour la réussite des activités du mois de la femme, mettant en avant la détermination du Chef de l’État dans l’accompagnement de la lutte de la femme pour son émancipation en occupant la place qui lui revient dans toutes les strates de la société.

Au-delà des allocutions, l’assistance a pu apprécier un ensemble d’activités réalisées tout le long du mois par les différentes parties prenantes. Au nombre desquelles les campagnes de sensibilisation sur le thème de l’année basé sur l’usage du numérique et de l’autonomisation de la femme, les ateliers de formation, les marches de colère et de protestations pour dénoncer l’activisme des groupes armés à l’Est de la RDC notamment le M23 soutenu par le Rwanda qui sème la terreur au sein de la population. Sans oublier la collecte des fonds en faveur des femmes victimes des atrocités tant décriées.

C’est par l’allocution de la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille MASANGU BIBI MULOKO, qui a plaidé pour la formation des femmes pour la réduction des inégalités dans le numérique, que s’est clôturée cette cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut